Bonne nouvelle pour les acheteurs en 2021 : les prix en baisse à Paris

Devenir propriétaire à Paris ; certains en rêvent depuis des années. Ce pourrait être la bonne année pour eux afin de le réaliser, alors que se confirme une baisse des prix dans la région. En effet, on assiste à une réduction de 0,5 % par rapport à l’année dernière, du jamais-vu, alors qu’on se retrouve à nouveau face aux prix de 2019. En voici l’explication.

Une première baisse depuis 2015

Beaucoup de propriétaires parisiens qui ont procédé à une expertise immobilière de leur bien ont eu une surprise inattendue : celui-ci a perdu de sa valeur en 2020. En effet, les logements ont perdu en moyenne plus de 150 euros le mètre carré sur Paris. Alors que les prix ne connaissent que des augmentations depuis 2015, on se trouve face à une situation unique, bien entendu causée en grande partie par la crise du coronavirus. Les prix varient toujours selon l’emplacement, avec un montant moyen de 14 770 euros dans le 6e arrondissement (le prix le plus élevé sur Paris) et de 9 059 euros dans le 19e (le prix le plus bas).

A découvrir également : Achat d’immobilier de prestige à Toulouse : ce qu’il faut savoir

Mais bien qu’on puisse expliquer cette légère chute par la venue de la crise sanitaire, on doit tout de même souligner qu’en début de 2020, les experts étaient tous convaincus que le prix moyen du mètre carré à Paris allait enfin dépasser la barre psychologique des 11 000 euros. C’était sans compter sur la puissance et surtout la durée de la crise du COVID-19 qui a brassé les cartes de manière inattendue.

Départ vers la banlieue

Lors du tout premier confinement, en début d’année 2020, on avait assisté à un mini exode des Parisiens vers la campagne. Tous ceux qui le pouvaient avaient choisi de quitter vers des régions plus tranquilles, où ils pourraient respirer un air plus frais, et surtout, en bénéficiant de plus d’espace. Il semblerait que plusieurs d’entre eux ont vécu cette expérience comme salvatrice, loin des confinements entre quatre murs de ceux restés à Paris.

A lire également : Où acheter sa maison à La Madeleine ?

C’est cette tendance qui justifie en partie, aujourd’hui, la baisse des prix des biens immobiliers en région parisienne. En effet, une partie de la population a décidé de quitter pour de bon la métropole, afin de s’établir en banlieue. L’idée est de profiter d’une qualité de vie meilleure, dans le cas de potentiels reconfinements futurs. À prix plus ou moins égal, ils pourront bénéficier d’une pièce supplémentaire, mais surtout d’un coin jardin où ils profiteront des rayons de soleil, s’ils doivent à nouveau rester à la maison.

Show Buttons
Hide Buttons