Les frais de notaire à l’achat d’une maison dans le Finistère : ce qu’il faut savoir

Si vous envisagez d’acheter une maison, vous devez calculer le coût d’un notaire avant de demander un prêt. Pour ce type d’achat, vous devez faire appel à ce professionnel qui veillera au bon déroulement de la transaction et rédigera le contrat de vente. Le montant des frais de notaire pour l’achat d’un bien immobilier varie selon qu’il s’agit d’un bien neuf ou ancien. Découvrons les informations importantes à propos de ce sujet.

Qui paie les frais de notaire ?

Tous les frais de notaire sont à la charge de l’acheteur. Par conséquent, il convient de les inclure dans le plan financier de l’acheteur. En effet, ils représentent la plus grande partie du coût estimé de l’achat d’une maison, en dehors du prix. Par ailleurs, le notaire se charge d’expliquer en détail le plan financier au moment de la signature de l’avant-contrat de vente. Il est donc important de l’évaluer dès le départ pour éviter les mauvaises surprises.

A lire en complément : Les rôles essentiels des agents immobiliers : Facilitateurs de transactions et experts du marché immobilier

Toutefois, dans des cas très exceptionnels, il est possible que les parties conviennent que le vendeur les prenne en charge. En pratique, c’est le plus souvent le cas lors de l’achat d’un bien immobilier neuf et cela reste l’exception. Par ailleurs, les frais de notaire sont payables en même temps que le prix d’achat du bien immobilier. En effet, cela se fait lors de la signature du contrat de vente définitif avec le notaire qui rédige le contrat de vente.

Quels sont les pourcentages des frais de notaire ?

Le coût d’achat d’un bien immobilier comprend plusieurs éléments dont les montants sont calculés indépendamment. Pour les maisons anciennes, la somme de ces différents éléments s’élève à environ 8 % du prix d’achat. Toutefois, ce pourcentage n’est pas fixe et n’est qu’une estimation.

Lire également : L’immobilier : un investissement très lucratif à entreprendre

En effet, pour un bien vendu 200 000 euros, il s’élève à près de 8 %. Plus le prix d’achat est important, plus le pourcentage est faible. Par exemple, il est d’environ 7 % pour un bien d’une valeur de 700 000 €. Pour les biens d’une valeur de 100 000 euros, le pourcentage est supérieur à 8,5 %.

Que comprennent les frais de notaire lors de l’achat d’un bien immobilier ?

Les frais de notaire pour l’achat d’un bien immobilier sont structurés de la même manière que pour l’achat d’autres types de biens immobiliers. Toutefois, leur montant varie en fonction du type d’immeuble et du prix d’achat.

Taxe sur le chiffre d’affaires immobilier

C’est la principale composante des frais de notaire. Elle se compose d’une taxe sur l’enregistrement des biens immobiliers et d’un droit d’enregistrement dû à l’État. En effet, dans la plupart des départements, elle s’élève à 5,81 % de la valeur de la maison ancienne.

Frais de procédure et honoraires

Il s’agit de l’ensemble des démarches effectuées par le notaire pour formaliser l’achat. Le coût de la procédure est d’environ 800 € TTC. Toutefois, ce montant dépend de la complexité du projet. En outre, le notaire fait appel à des services tiers, par exemple l’envoi de l’acte. Le coût moyen est de 400 euros TTC.

Contribution de sécurité immobilière

Il s’agit de la taxe foncière et des droits d’enregistrement. En effet, ils s’élèvent à 0,10 % du prix d’achat du bien, avec un minimum de 15 euros.