Quelle surface pour une pergola sans permis de construire ?

En général, l’installation d’une pergola ne demande pas de gros travaux. Elle vous permet de créer des espaces paisibles pour vous détendre grâce à son ombre dans votre jardin.

L’aménagement d’une pergola dépend de l’endroit où elle s’installe et de la taille de l’espace. Certaines pergolas nécessitent une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire avant d’être installées. D’autres peuvent facilement être installés sans avoir à demander une autorisation légale.

A découvrir également : Comment réduire les frais d'agences dans un projet immobilier ?

Quelle est la surface idéale pour construire une pergola sans autorisation ?

Le modèle de pergola sans autorisation est la pergola indépendante ou autoportée. Cette dernière est soumise à une réglementation. En tant qu’indépendante, il n’a pas besoin d’être maintenu par votre maison.

La surface idéale d’une pergola aluminium indépendante est de 5 m² au maximum. Pour cette surface, vous n’avez pas besoin d’une autorisation. Cependant, vous devez respecter quelques conditions.

A lire en complément : Où acheter sa maison à La Madeleine ?

Par exemple, votre maison ne doit pas se trouver dans endroit classé ou à proximité d’un patrimoine protégé. Cette pergola indépendante sert souvent à abriter certaines plantes de votre jardin ou bien à placer des vélos ou des motos.

Par contre, une surface de pergola entre 5 m² et 20 m² nécessite une déclaration préalable de travaux à effectuer dans la commune. Si vous n’effectuez pas cette démarche, vous exposez à des sanctions sévères telles que l’acquittement d’une amende de 1200 à 300 000 euros. En même temps, les responsables vous obligent aussi à détruire votre pergola dans les meilleurs délais.

Pour une pergola démontable, quelle surface peut être réalisée sans demander une autorisation ?

Une pergola démontable n’exige pas d’une déclaration ni un permis de construire dans la plupart des lieux à condition de l’utiliser pendant trois mois maximum.

Mais si l’utilisation de cette pergola dépasse ces trois mois, vous devez opter pour un aménagement à la fois léger et simple à démonter.

En plus, une pergola démontable est un modèle indépendant et sa surface au sol ne doit pas dépasser le 20 m².Toutefois, il vous est conseillé de bien vous renseigner auprès de votre commune la possibilité d’installer une pergola sans autorisation.

En effet, certaines communes sont plus exigeantes en matière d’aménagement immobilier. Surtout celles qui se trouvent dans la capitale.

Est-il possible de construire une pergola sans permis dans les secteurs sauvegardés ?

Il est toujours recommandé de faire une déclaration préalable de travaux auprès de la Commune pour réaliser une pergola dans un endroit se trouvant dans une zone sauvegardée.

Et ce, même si vous prévoyez d’installer une pergola indépendante dont la surface ne dépasse pas les 5 m².Pour votre information, les secteurs sauvegardés en France comprennent les villes et les zones soumises à des lois d’urbanisme particulier. Ces derniers ont pour objectifs principaux de préserver la richesse culturelle et historique du secteur.

De plus, dans un secteur sauvegardé, une pergola indépendante ne peut pas rester plus de quinze jours sur un même endroit, quelle que soit sa dimension. La construction d’une pergola requiert la possession d’un contrat qui s’accorde au Plan local d’Urbanisme (PLU).

Dans ce cas, vous devez vous renseigner à la mairie pour savoir les règles à respecter en ce qui concerne la surface de votre pergola et le type d’installation réalisable.

Prenez aussi contact avec une entreprise spécialisée dans la construction des pergolas dans les endroits spécifiques. Les professionnels au service de cette entreprise peuvent faire demande d’autorisation à votre place.

Quelles sont les déclarations à faire après la construction d’une pergola ?

Après avoir terminé l’aménagement de votre pergola, vous pouvez rapidement profiter de son ombre dans votre jardin.

Cependant, il reste encore une dernière étape à faire obligatoirement telle que la déclaration de la construction de votre pergola auprès de l’administration fiscale. Cette démarche est essentielle lors du calcul de votre taxe foncière qui doit être réglé chaque année.

Si vous accomplissez cette démarche dans les trois mois après l’achèvement des travaux de construction, alors vous pouvez certainement privilégier d’une réduction de taxe foncière en respectant quelques conditions.

Pour vous informer davantage sur le prix de l’impôt à acquitter pour l’installation et l’utilisation de votre pergola au quotidien, il vous suffit de vous déplacer auprès de la direction générale des impôts se trouvant dans votre ville.

Comment réaliser une demande de permis de construire d’une pergola ?

La demande de permis de construire pour l’aménagement d’une pergola doit se réaliser en fournissant quelques documents obligatoires.

Ce sont des dossiers indiquant plusieurs renseignements concernant votre projet et ainsi que des informations sur la surface et le type de pergola à installer dans un endroit bien précis. 

Il est possible aussi que la commune vous demande quelques pièces jointes essentielles avant de vous donner le permis de construire. En sollicitant le service d’une société spécialisée dans l’installation des pergolas, vous pouvez économiser votre temps et votre budget.

En effet, cette structure peut facilement fournir les dossiers demandés par la commune. En même temps, vous profitez aussi d’un accompagnement professionnel dans votre projet et dans la sélection de la pergola qui convient parfaitement à vos besoins.