Agent immobilier : avantages et inconvénients

Le métier d’agent immobilier est la fonction la plus convoitée dans son domaine du fait qu’il bénéficie assurément de plusieurs avantages. Toutefois, il a certaines faiblesses.

Sa principale fonction est d’essayer d’établir une convention entre un propriétaire et un éventuel client pour conclure un contrat de location ou de vente d’un bien immobilier en usant de son sens de négociation.

A lire également : Quel logiciel immobilier choisir ?

Pour en savoir un peu plus sur ce métier, nous allons voir ses véritables rôles suivis de ses avantages et de ses inconvénients.

Le véritable rôle d’un agent immobilier

Comme nous venons de le dire plus haut, un agent immobilier est celui qui endosse le rôle d’intermédiaire entre les acteurs dans le marché de l’immobilier dans le but de matérialiser une transaction que ce soit une vente de biens immobilier ou une location.

A lire également : Comment accéder à la propriété ?

Il ne s’agit là que de la finalité de ses actions. Cependant, pour en arriver là, il doit passer par plusieurs étapes en amont.

La première étape consiste à prospecter le marché de l’immobilier afin de trouver des biens qui sont disponibles à mettre en vitrine. Après l’accord des propriétaires, il passe à l’évaluation des biens dans le but de déterminer le prix de ceux-ci.

Pour ce faire, les deux partis doivent trouver un compromis entre les attentes du propriétaire tout en tenant compte de la valeur des biens sur le marché de l’immobilier.

Par la suite, la publicité est mise en œuvre auprès de tous les canaux exploitables. Parmi eux, il y a internet, les journaux ainsi que les différents magazines.

Il accompagne ensuite les futurs acheteurs pendant les visites et réalise des négociations pour arriver à la finalité du processus, qui est de signer un engagement pour une location ou l’achat d’un bien.

Par la même occasion, les contraintes administratives et les démarches juridiques sont assurés par l’agent immobilier.

Les avantages du métier d’agent immobilier

Après avoir bien définit les missions d’un agent immobilier, nous pouvons citer les avantages du métier qu’il soit indépendant ou rattaché à une agence.

–       L’autonomie du travail

Il s’agit du principal avantage d’être un agent immobilier surtout si l’agent travaille pour son propre compte. En effet, ce titre lui permet d’ouvrir sa propre agence.

Il est donc libre de gérer lui-même son emploi du temps depuis son bureau, de n’importe quel endroit où il peut avoir accès à son ordinateur ou même de chez lui.

S’il est rattaché à une agence, sa liberté est un peu limitée. Toutefois, cela n’enlève en rien son autonomie. Ainsi, il n’est pas obligé de rester tout le temps au bureau sous prétexte qu’il doit faire des prospections.

Les démarches administratives et juridiques impliquent également des déplacements au niveau des directions de rattachement.

–       Un sens relationnel très développé

L’ampleur du travail et des démarches qu’il faut suivre en tant qu’agent immobilier engage le professionnel à développer des relations durables avec ses clients ainsi qu’avec les détenteurs du bien.

Même si ce n’est pas dans le cadre du travail, un bon agent immobilier est capable de créer des relations avec différentes personnes dans le but de toujours prospecter le marché.

–       Autorité sur la rémunération

Le mode de rémunération dépendant du nombre de transactions peut être un avantage pour un agent indépendant. En effet, cela lui donne le plein pouvoir sur sa rémunération.

Plus il conclut des marchés, plus son revenu augmente. Contrairement à un agent rattaché à une agence qui gagne qu’un très faible pourcentage du montant des transactions immobilières.

Les inconvénients du métier d’agent immobilier

Même si le métier d’agent immobilier semble être parfait, il a tout de même des inconvénients :

–       Caractère saisonnier du métier

C’est surtout en été que le marché de l’immobilier est prospère. Le reste de l’année est plutôt instable.

Pour supporter les charges quotidiennes, il est mieux d’avoir une deuxième source de revenus. C’est pour cela qu’il faut toujours être au courant des offres qui se présentent sur Recrutimmo par exemple.

Ces deux dernières années, la situation économique ainsi que les barrières sanitaires ont affecté le domaine et ont entrainé un déséquilibre entre l’offre et la demande. Cependant, une pénurie de l’offre fragilise l’activité des agents immobiliers.

–       Un statut flou

Du fait que les attributions d’un agent immobilier sont nombreuses, il est difficile de le classer dans un statut bien précis. Parfois, il est considéré comme un agent commercial. Pourtant, il peut revêtir la fonction d’un entrepreneur propriétaire d’une agence.

Le salaire ne figure donc pas dans une fourchette bien déterminée. En plus, il n’est rémunéré que par l’intermédiaire du pourcentage de 4 à 7 % de chaque contrat signé. Toutefois, le nombre de transactions dans une année n’est pas fixe ce qui rend le calcul compliqué.

–       Complexité des bagages intellectuels 

Le métier d’agent immobilier implique de gérer beaucoup de domaine en même temps. Il doit donc avoir des connaissances sur le droit, le marketing relationnel ainsi que la finance pour pouvoir se démarquer dans ce secteur. Ce qui n’est pas donné à tout le monde.