Comment calculer les mensualités de votre emprunt en fonction de votre budget

Avez-vous l’intention de souscrire à un prêt auprès d’une structure de crédit ? Sachez alors qu’il est important pour vous de comprendre comment est calculé le montant de vos mensualités. Qu’il s’agisse d’un prêt immobilier ou de consommation, il est aussi nécessaire que vous maîtrisiez la méthode par laquelle le montant total des intérêts que vous payez est calculé.

Découvrez ici comment sont déterminées vos mensualités en fonction de votre budget.

Lire également : Qui contacter pour faire viabiliser un terrain ?

Faites votre calcul sur la base d’un taux périodique plutôt qu’un taux annuel

La formule la plus simple pour estimer le taux périodique d’un crédit renouvelable est de diviser le taux annuel par le nombre de périodes par an. Si par exemple le taux annuel est de 4 % et que vous souhaitez connaître le taux mensuel, cela revient à le diviser par 12. En termes clairs, cela vous fait 0.04 divisé par 12. Vous obtiendrez 0,333 %, ce qui représente votre taux mensuel. On peut remarquer une petite différence entre les deux taux calculés. Notez cependant que si vous prêtez une somme plus importante sur une longue durée, la différence peut être évaluée sur plusieurs centaines d’euros.

Quel type de remboursement est permis ?

Dans la majorité des cas, le remboursement du prêt est mensuel. Il vous faudra donc modifier la périodicité du taux. Si votre remboursement se fait une fois par an, vous devez utiliser le pourcentage annuel pour faire le calcul des intérêts. Dans le cas où il se ferait par mois, vous utiliserez une valeur mensuelle. Pour un remboursement tous les trois mois, on utilise un quotient trimestriel. Ces méthodes de reversement sont désignées par l’appellation « taux périodique » car elles correspondent à des fréquences de remboursement.

Lire également : Comment caculer son taux d'endettement ?

De quels facteurs dépend le paiement du montant prêté ?

La mensualité de remboursement de votre prêt va dépendre :

  • Du montant emprunté
  • De la durée de votre emprunt (donc du nombre de mensualités)
  • Du taux périodique.

Lorsque vous vous engagez dans un crédit renouvelable ou simple, l’entreprise qui vous accorde le prêt sollicité vous informe sur la valeur effective globale. Cette dernière comprend généralement, le taux d’intérêt, l’assurance et les frais éventuels liés au crédit. Ces frais comprennent ceux du dossier auquel sera soumis votre emprunt. Toutefois, il ne vous est pas permis de faire un acquittement annuel.

Calculez votre mensualité sur la base de ses composants

Si par exemple, vous empruntez 1 000 € avec un quota périodique de 10 % et une mensualité de 500 €, le calcul des mensualités est déterminé par un calcul précis. Pour la période 1 par exemple, le montant des intérêts est calculé en multipliant le quotient périodique (10 %) par le montant emprunté (1 000 €). Le résultat est égal à 100 €. Le capital payé est le résultat de la soustraction entre la mensualité 500 € et le montant des intérêts qui est de 100 €.

Comment se fait le paiement ?

Lorsque vous effectuez un emprunt, vous soldez chaque mois un montant prédéfini. Ce dernier représente l’acquittement d’une partie du budget que vous empruntez d’une part et celui des intérêts d’autre part. Certaines structures étatiques spécialisées dans le paiement en ligne vous offrent également la possibilité de faire des achats en plusieurs fois sur des plateformes différentes. Elles disposent par ailleurs de plusieurs types d’assurances notamment celles relatives à la scolarité.

Comment se fait le calcul des mensualités ?

Pour en revenir au calcul de la mensualité de votre crédit renouvelable, cela est fait à chaque période sur le capital restant dû. En termes clairs, plus vous remboursez, moins les intérêts sont élevés. De ce fait, au début de votre paiement, les mensualités constituent pour la plupart en la restitution du capital emprunté.

Pour la première période d’acquittement de dettes, il s’agira pour vous de solder votre crédit avec les intérêts qui sont définis sur la totalité du montant prêté. À la seconde période, les intérêts disponibles sur le capital emprunté sont déduits du montant remboursé à la première période. C’est donc dire que le montant des intérêts est plus faible à la seconde période qu’à la première. Il en va de même pour les périodes à venir.