Comment faire pour ne pas payer deux loyers ?

Vous n’avez pas pu récupérer tous vos effets personnels pendant le confinement et risquer une double facturation. Voici nos conseils pour s’échapper !

A lire aussi : Investissement immobilier : quelles options en 2021 ?

1 — Remettez les clés à votre ancien propriétaire

Pour éviter le paiement des loyers, vous pouvez remettre les clés de la propriétéà votre propriétaire. Dans le cas contraire, ce dernier peut continuer à demander un loyer ou une indemnité d’occupation.

A découvrir également : Quel recours contre un copropriétaire ?

« La remise des clés est juridiquement une étape importante. Si le locataire a remis les clés de la manière prévue par la loi, il a légalement libéré le logement et n’est donc plus tenu de payer le loyer », explique Louis du Merle , chef de la division juridique au sein de l’Agence Nationale d’Information sur le Logement (Anil).

Vous avez trois moyens légaux de retourner les clés, à savoir les retourner à la main, par acte d’huissier ou par courrier recommandé avec demande d’avis de réception.

> Lire aussi : Confinement : comment organiser votre déménagement ?

2 — Négocier avec votre ancien bailleur

Comme le recommande Eric Allouche, directeur exécutif d’ERA Real Estate Agency Network, vous pouvez essayer de discuter avec votre ancien propriétaire. C’est une alternative au déménagement , dit moneyvox.fr. « Je conseille au locataire d’écrire au propriétaire ou à l’agence immobilière (…) pour demander que le loyer ne lui soit pas facturé ou remboursé », a-t-il dit.

Le locataire doit expliquer, dans cette lettre envoyée par enregistré avec accusé de réception, la situation qui a rendu impossible le déplacement. Vous pouvez invoquer le cas de force majeure en raison de l’ épidémie de coronavirus .

> Lire aussi : Pourriez-vous prolonger votre avis de départ en raison d’un confinement ?

3 — Se déplacer dans des conditions

Le locataire peut terminer le déménagement s’il n’a pas d’autres alternatives. En effet, vous devez démontrent clairement la nature exceptionnelle de votre situation. Le chef du Centre juridique d’Anil recommande de contacter son agence départementale pour obtenir des informations sur le logement (Adil) pour vous aider.

« Le locataire peut ainsi rencontrer un avocat dans son département (…) L’avocat sera en mesure de comprendre la situation du locataire, de prendre la mesure de son urgence et, si nécessaire, de contacter les services de police pour coordonner le déménagement », explique Louis du Merle.

> Lire aussi d’autres articles sur TipsandNews

Show Buttons
Hide Buttons