Isolation thermique : les différents types d’isolants

Si votre logement est mal isolé, les déperditions de chaleur seront importantes. Cela peut être causé par les ponts thermiques, les murs, l’exposition du toit à l’extérieur… Réaliser des travaux d’isolation thermique pour votre habitation devient alors la solution idéale pour faire face à cette situation. Toutefois, il existe différents types d’isolants et chacun possède des particularités spécifiques. Il est donc important de bien vous renseigner à ce sujet pour pouvoir choisir les matériaux appropriés. Au besoin, vous pouvez faire appel à un expert pour profiter de son expertise et de ses conseils.

Faites-vous accompagner par un spécialiste de l’isolation thermique des toitures

Pour faire face à la forte consommation ou aux déperditions énergétiques de votre logement, les travaux d’isolation thermique sont recommandés. En faisant appel à un expert du domaine, vous aurez la garantie de bien effectuer les travaux. À cet effet, vous pouvez vous faire accompagner par des professionnels aguerris spécialistes de l’isolation thermique des toitures, comme le recommande Isoltoit, vous profiterez ainsi de plusieurs avantages non négligeables.

A voir aussi : Et si vous confiez la peinture intérieure de votre maison à un pro ?

Les recommandations d’un expert

Il faut savoir que chaque intervention concernant l’isolation d’un logement est différente. Cela nécessite donc un savoir-faire irréprochable dans le domaine. En vous faisant accompagner par un professionnel, celui-ci vous fera des recommandations pour optimiser l’isolation thermique de votre maison. Plusieurs points seront mis en avant comme les matériaux isolants à choisir, les techniques d’isolation à utiliser, etc.

En ses qualités d’artisan expérimenté, celui-ci saura aussi vous proposer des solutions appropriées pour améliorer la consommation énergétique de votre logement. En plus, s’il s’agit d’un artisan certifié RGE, vous pourrez profiter de certaines aides financières de l’État pour financer les travaux.

A lire aussi : Pourquoi recourir à des pro pour ses travaux d'électricité ?

La sécurité et le confort assurés

Dans le cadre de l’isolation d’une maison, certains travaux s’effectuent en hauteur et d’autres nécessitent l’utilisation d’un matériel spécifique. Le spécialiste de l’isolation dispose des équipements adéquats pour réaliser les travaux efficacement et rapidement.

Aussi, il faut souligner que l’isolation thermique suit des règlementations strictes en matière de sécurité et de confort. Le professionnel maîtrise très bien ces normes et s’assurera de les respecter lors des opérations. En plus, en cas de sinistres, vous pourrez jouir de la garantie et de l’assurance responsabilité de l’artisan.

Isolation thermique

Le choix d’un artisan qualifié

Pour vos travaux d’isolation, il est important de choisir un artisan qualifié. Cela permettra d’assurer la réussite des travaux, et ce dans un délai plus que raisonnable. Vous pourrez donc choisir :

  • un couvreur, un charpentier ou un menuisier pour effectuer l’isolation par l’extérieur,
  • un électricien ou un plombier pour la VMC,
  • un plâtrier-plaquiste pour réaliser une isolation par l’intérieur.

Par contre, si vous envisagez de gros travaux, il est préférable de vous faire accompagner d’un maître d’œuvre (architecte, entreprise générale ou entreprise spécialisée). Notez que les rénovations importantes ne sont réalisées que tous les 30 ans tout au moins, en raison de leur importance.

Les différents types d’isolants accessibles

Pour bien isoler votre maison, vous avez le choix entre différents types d’isolant. Chacun d’eux possède des particularités qui lui sont propres. Selon le type d’habitation et les endroits à isoler, il vous faudra choisir l’isolant approprié.

L’isolant naturel : la solution éco-responsable

Les isolants naturels provenant par définition directement de la nature, ils sont ainsi adaptés pour une installation écologique. D’origine animale ou végétale, ces matériaux sont les premiers utilisés par l’Homme et assurent une excellente isolation une fois installés. On peut par exemple citer :

  • la ouate de cellulose : elle est conçue à l’aide de papiers journaux recyclés. Elle représente la solution la plus profitable pour isoler les combles perdus,
  • la plume de canard : même si elle est peu employée, elle est néanmoins efficace. Avant leur installation, les plumes sont combinées avec de la laine de mouton et du polyester,
  • la laine de coton : parmi les matériaux naturels, cet isolant est le plus léger sur le marché. Il est tout aussi efficace pour l’isolation phonique que thermique,
  • la paille : il est question d’une paille de blé fabriquée pour trouver sa place dans l’isolation des murs. La différence avec les autres isolants est qu’elle prend plus d’espace,
  • la laine de bois : la matière première de cet isolant, comme vous l’aurez deviné, est le bois. Son usage est plus approprié pour l’isolation des toits et des murs. De plus, elle offre un bilan carbone plutôt intéressant,
  • la laine de chanvre : conçue à partir de chanvre, elle a la réputation d’être le meilleur isolant écologique. À noter que ce matériau est 100 % recyclable.

Les isolants minéraux : offrant un excellent rapport qualité/prix

Les isolants matériaux sont de loin les plus sollicités par les ménages français. Cependant, ils ont un impact important sur l’environnement. Bien que leur origine soit naturelle, ces isolants subissent des modifications pour améliorer un peu plus leur efficacité :

  • la laine de roche : ce matériau est conçu à partir du basalte dérivé de l’activité volcanique. Il présente des similitudes avec la laine de verre, mais offre une durée de vie bien plus importante,
  • la laine de verre : conçue à partir de sable et de verre recyclé, c’est le matériau isolant le plus sollicité, car il est adapté à tout type d’isolation,
  • le verre cellulaire : fabriqué à partir de sable fondu et de poudre de carbone, ce matériau recyclable est assez solide pour effectuer une bonne isolation du logement,
  • la vermiculite : c’est un matériau argileux provenant d’Afrique du Sud. La vermiculite est souvent utilisée pour isoler les combles ou les sols.

travaux d'isolation

Les isolants synthétiques : des matériaux avec une excellente résistance thermique

Ces matériaux sont conçus en utilisant la pétrochimie. Ils ont donc un impact néfaste sur l’environnement. L’avantage avec ce type d’isolant est qu’il permet une isolation thermique très efficace. En plus, il est moins onéreux :

  • la mousse phénolique : ce sont des matériaux avec une épaisseur assez basse. À l’opposé des autres matériaux de sa catégorie, la mousse phénolique bénéficie d’une protection contre le feu,
  • le polystyrène expansé (PSE) : c’est un isolant assez polyvalent. Par contre, il présente quelques insuffisances face aux logements anciens,
  • le polyuréthane : il permet de profiter d’une bonne conductivité thermique. Il est donc assez performant à l’usage. C’est un isolant multi-usage qui profite d’une bonne résistance à l’eau.

Les isolants minces

En général, les matériaux minces sont peu employés. Cela est dû au fait que leur efficacité est remise en question par les experts et les administrations. Dotés de mousse, de plastiques aluminés, de polyéthylène ou de feutre, ces matériaux réfléchissants minces ont du mal à remplacer une isolation complète d’un logement.

En effet, leur résistance thermique n’est pas conforme aux normes en vigueur. Et quand ils sont utilisés par les experts, ils servent en complément d’isolation phonique et thermique. En raison de leur faible épaisseur, ils ont plus d’utilité dans les combles.

Bien choisir votre isolant : pourquoi est-ce important ?

L’objectif premier d’un isolant est de réduire les déperditions énergétiques de votre logement. Opter donc pour le meilleur isolant vous permettra de maîtriser votre consommation énergétique ainsi que vos dépenses. Si votre maison est mal isolée, la déperdition de chaleur s’opère comme suit :

  • 7 à 10 % par le sol,
  • 10 à 15 % par les vitres des fenêtres,
  • 25 % par les murs,
  • 30 % par le toit.

Quand il y a perte de chaleur dans votre logement, c’est également synonyme d’un investissement perdu pour vous. Il est donc nécessaire de bien choisir votre isolant pour assurer la conservation de la chaleur dans votre logement.

Vous pourrez ainsi réduire drastiquement les risques de déperditions énergétiques. Ce qui vous permettra de faire des économies d’énergies et de baisser votre empreinte carbone.