Les grandes étapes de la vente d’un bien

Si c’est la première fois que vous mettez en vente un bien, ce projet peut s’avérer compliqué. Se séparer d’une maison ou d’un appartement qui nous est cher n’est pas toujours facile, c’est là la première difficulté, mais par la suite, on peut aussi rencontrer quelques difficultés si on ne connaît pas les grandes étapes d’une vente immobilière. Nous allons vous les résumer dans cet article.

Décider de vendre

Si ce bien est dans votre famille depuis plusieurs générations, s’en séparer ne sera pas facile. Ainsi, vous devez prendre la bonne décision. Si toute la famille est d’accord sur le fait que la vente est la meilleure solution, il faut décider par la suite si vous vous allez la vendre par vos propres moyens ou la vendre en passant par une agence immobilière.

A lire également : Comment gérer vos biens immobiliers sans stress ?

Estimer le prix de vente

Vous devez par la suite fixer le prix de vente. Là, il ne faut pas se laisser emporter par le cœur. Certes, cette propriété a une valeur particulière pour vous, mais ce n’est pas cette valeur qui va déterminer le prix de vente. C’est bien là l’intérêt de faire une estimation immobilière. Allez sur estimationenligne.com pour faire votre estimation. Si vous contactez une agence, cette estimation sera automatique. Pour cette estimation, on prendra en compte les caractéristiques du bien, mais aussi les autres propriétés similaires dans le secteur ainsi que les prix sur le marché.

Préparer la mise en vente

Voilà, vous avez le prix de vente. Vous pouvez promouvoir le bien pour trouver de potentiels acheteurs. Vous pouvez vous dire que c’est simple, car il faut tout simplement passer des annonces. C’est peut-être le cas, mais cette mise en vente nécessite parfois une préparation pour la réussite de la vente. En effet, il est parfois nécessaire de rafraîchir le bien en peignant les murs par exemple, en déchargeant la décoration et en faisant quelques petites réparations. Après ce coup de rafraîchissement, vous pouvez avoir de très belles photos pour les annonces. On peut également mettre dans la préparation la réalisation des diagnostics immobiliers obligatoires.

A découvrir également : Combien coute une estimation d'un appartement avant sa mise en vente ?

Mettre en vente

La mise en vente se traduit par la publication des annonces. Votre annonce immobilière doit s’accompagner de belles photos. Ainsi, pensez à faire des photos dans la journée avec une belle lumière. Assurez-vous que les photos ne soient pas floues. Dans la description de votre bien, soyez le plus précis possible et indiquez toute information qui peut intéresser le potentiel acquéreur. Si le jardin est arboré, soulignez-le au lieu de vous limiter à donner la superficie du jardin. Si vous faites appel à une agence, ce sera elle qui s’occupera de la rédaction de l’annonce. Il faut maintenant décider des supports où vous allez diffuser votre annonce.

Organiser les visites

Ce n’est pas si compliqué, mais il faut être disponible. En effet, un potentiel acquéreur peut se présenter à n’importe quel moment pour une visite et il serait dommage que vous le ratiez. Si vous n’avez pas toute la journée pour les recevoir, indiquez des horaires de visite dans l’annonce. Il faut maintenant décider des supports où vous allez diffuser votre annonce. Vous, qui faites la visite, devez également avoir tous les documents que le potentiel acquéreur peut vous demander pendant cette visite.

Signer les documents

Lorsqu’un potentiel acquéreur fait une offre, vous n’êtes pas obligé d’accepter son prix. Vous n’êtes pas non plus obligé de refuser, car il est possible de négocier à la hausse. Si vous avez trouvé un prix d’entente, vous pouvez maintenant signer un compromis ou une promesse de vente avec l’acheteur. Il faut que vous compreniez que la promesse de vente est un document qui vous engage, vous le propriétaire. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous rétracter, ce qui n’est pas le cas du potentiel acquéreur. En effet, avec la promesse de vente, il est libre de changer d’avis. Le compromis de vente, lui, engage les deux parties, ce qui serait plus avantageux pour vous, le vendeur.

Après quelques mois, les deux parties peuvent se présenter chez le notaire pour la signature de l’acte de vente authentique. C’est ce jour aussi que l’acheteur vous verse le prix de vente. Voilà, votre bien est vendu et vous avez le nouveau propriétaire.