Pourquoi le rachat de crédit m’est-il refusé ?

rachat de crédit

Le rachat de crédit est une opération que certaines personnes utilisent pour regrouper tous leurs crédits en un seul prêt. Dans certaines situations, les institutions bancaires peuvent refuser un tel regroupement. Pourquoi un rachat de crédit peut-être refusé ? Lisez ce qui suit pour en savoir plus sur les raisons.

L’inscription au Fichier national des incidents de Paiement (FICP)

Le Fichier national des Incidents de Paiement (FICP) est un répertoire qui recense les particuliers qui se trouvent dans une situation d’incidence financière. Il peut s’agir d’une faillite personnelle, d’une absence de remboursement d’un crédit ou d’un cas de surendettement. Ainsi, toutes les personnes qui se retrouvent dans l’un ou l’autre des cas sont inscrites dans ce fichier.

A lire également : Quel est le moment idéal pour investir dans l’immobilier ?          

La gestion du Fichier national des Incidents de Paiement est assurée par les banques françaises. Celles-ci procèdent à une mise à jour régulière de ce dernier. En dehors de celles-ci, les commissions de surendettement ainsi que les tribunaux font la mise à jour du FICP selon mes informations qu’ils ont.

Cette mise à jour des informations permet d’éviter l’accord de crédit aux personnes fichées. Ainsi, si vous êtes inscrit dans ce fichier, vous ne pouvez pas obtenir un rachat de crédit ou un nouveau prêt. Néanmoins, il existe certaines conditions pour sortir de ce fichier.

A lire aussi : Quels documents demander lors de l'achat d'une maison ?

L’inscription au fichier central des chèques

L’inscription au fichier central des chèques est aussi une situation qui peut vous empêcher de bénéficier d’un rachat de crédit. Le FCC est un répertoire qui enregistre toutes les personnes qui émettent un chèque sans provision. Lorsque vous souhaitez effectuer un rachat de crédit, les établissements bancaires vérifient toujours si vous n’êtes pas inscrit dans ce registre.

Si c’est le cas, le rachat de crédit vous sera refusé. Ce refus émane du fait que vous êtes jugé comme une personne qui n’est pas sérieuse. Aussi, votre situation financière est mise en doute et personne ne devrait vous aider à faire un rachat de crédits.

Vous avez la possibilité d’obtenir un rachat de crédit même dans de pareilles situations. Dans ce cas, vous devez apporter assez de preuve supplémentaire pour prouver votre crédibilité. Lorsque votre bonne foi est prouvée, les établissements bancaires ne refusent plus le rachat de crédit malgré l’inscription au FCC.

Un taux d’endettement élevé

rachat de crédit

Le taux d’endettement est une information utilisée par les établissements de crédit pour refuser un rachat de crédit. Cette donnée permet au prêteur d’étudier votre situation financière. Sur cette base, ce dernier peut savoir si vous êtes solvable ou non.

La loi sur le crédit n’autorise pas les particuliers à avoir un taux d’endettement au-delà de 33 %. Ainsi, lorsque la banque détermine ce dernier et se rend compte que vous dépassez le niveau normal, elle refuse le crédit.

Pour éviter les situations désagréables, il est recommandé de déterminer votre taux d’endettement à l’avance. Si vous remarquez que vous n’êtes pas éligible, vous ferez mieux de ne pas mettre en marche le processus de demande de rachat de crédit.

Une demande incomplète

La demande de rachat de crédit s’effectue à travers la constitution d’un dossier. Ainsi, lorsque vous constituez un dossier incomplet, l’établissement de crédit n’hésite pas à rejeter votre demande. Vous devez comprendre que les éléments à insérer dans le dossier varient d’une banque à une autre. Aussi, vous devez alors prendre les informations nécessaires auprès de votre prêteur.

Le plus souvent, il s’agit de la situation personnelle de l’emprunteur, les offres de crédit en cours, la situation professionnelle et celle financière. Pour éviter de recevoir un refus de rachat de crédit, vous ferez mieux de faire une demande dans plusieurs établissements bancaires. Vous maximisez ainsi vos chances d’avoir une acceptation.

Quelle est la solution en cas de refus de rachat de crédit ?

Pour surmonter un refus de rachat de crédit, vous devez identifier la situation qui a entraîné ce dernier. Lorsque vous êtes inscrit dans l’un des fichiers nationaux, vous devez penser à régulariser votre cas. Par exemple, s’il est question d’un cas d’absence de remboursement, vous devez procéder au remboursement.

Ainsi, votre banque procédera à la suppression de votre nom du fichier. De ce fait, vous pourrez obtenir votre rachat de crédit. Dans le cas d’un surendettement au-delà du taux normal, vous devez vous rapprocher de la commission de surendettement. Cette dernière vous dira quoi faire pour régulariser votre situation.