Quel recours contre un copropriétaire ?

Conflit avec votre fiduciaire : quel est le processus pour déposer une plainte ? Accueil Les

confits entre les copropriétaires et le fiduciaire sont communs

Lire également : Comment est fixé le tarif d'un diagnostic immobilier ?

Les désaccords entre les copropriétaires et les fiduciaires sont relativement courants et portent sur une variété de questions. Quels sont les recours en cas de litige dans la copropriété ? Est-il possible de déposer une plainte contre son fiduciaire en copropriété ? Le point dans cet article.

Pour rappel, le fiduciaire est l’organe exécutif de la copropriété. Selon la loi du 10 juillet 1965, elle a plusieurs fonctions, couvrant la gestion administrative et financière du bâtiment, et est légalement soumise à une obligation de moyens plutôt que de résultats.

A lire en complément : Quelles garanties pour une assurance prêt immobilier ?

Toutefois, il peut être poursuivi par les copropriétaires ou le syndicat des copropriétaires s’il ne s’acquitte pas correctement de ses fonctions ou s’il contrevient au règlement administratif en copropriété, par exemple :

  • S’ il a été négligent qui a causé un désastre
  • Si pratiques frauduleuses sont trouvées
  • Si l’Assemblée Générale n’a pas été alertée d’une décision qui contrevient au règlement en matière de copropriété…

Seul le syndicat des condominiums peut intenter une action en responsabilité contractuelle contre le syndic, qui est responsable de l’inconduite qu’il commet, y compris le syndic bénévole.

Toutefois, les copropriétaires peuvent intenter des actions personnelles contre le syndic, individuellement ou collectivement, en responsabilité délictuelle ou quasi-délictuelle, sans qu’il soit nécessaire d’obtenir l’approbation de l’Assemblée. En fait, tout copropriétaire qui subit un préjudice à la suite d’erreurs de gestion ou d’omissions du syndic a le droit de prendre des mesures contre le syndic.

Depuis la loi Elan, les syndicats et les copropriétaires n’ont plus 10 mais 5 ans pour agir à partir du moment où le dommage est survenu et deux mois en cas de contestation d’une décision de l’Assemblée générale.

Conflit avec le fiduciaire en copropriété : quel remède ?

Tout d’abord, une conciliation à l’amiable devrait être recherchée. À le faire, il est nécessaire d’envoyer à votre syndic de copropriété une lettre d’interrogatoire par courrier recommandé avec accusé de réception.

Cette lettre ordonne au syndic de se conformer à ses obligations et lui laisse un délai de réponse de 8 jours et constitue le point de départ d’une procédure de négociation amiable (arbitrage, médiation, procédure participative).

Plainte contre un fiduciaire en copropriété : la procédure

En cas d’échec de la procédure précédente, une mise en demeure doit d’abord être adressée au syndic de copropriété, ce qui constitue un avertissement.

Deuxièmement, si cette solution n’aboutit pas au résultat souhaité, il est possible de déposer une plainte en introduisant une action en justice auprès de la Haute Cour de Grande Instance qui est compétente en matière de contentieux en copropriété.

NB : il est important de préciser que l’ouverture d’une procédure devant un tribunal compétent pour contester un différend avec le syndic peut être longue et qu’il n’y a pas garantie absolue de satisfaction.

Les étapes pour changer le fiduciaire de la copropriété

Une autre solution consiste simplement à changer le fiduciaire de la copropriété. Cela évite de s’engager dans des procédures judiciaires longues et coûteuses et peut être le résultat de négociations à l’amiable.

Voulez-vous prendre de telles mesures et changer de syndic ? Copro.net, de l’Agence Centrale, vous accompagne et vous propose ses services en tant qu’expert en gestion de copropriétés à Lyon, Bron, Meyzieux et alentours. Contactez-nous ! au résultat souhaité, il est possible de déposer une plainte en introduisant une action en justice auprès de la Haute Cour de Grande Instance qui est compétente en matière de contentieux en copropriété.

NB : il est important de préciser que l’ouverture d’une procédure devant un tribunal compétent pour contester un litige avec le syndic peut être longue et qu’il n’y a pas de garantie absolue de satisfaction.

Les étapes pour changer le fiduciaire de la copropriété

Une autre solution consiste simplement à changer la fiduciaire de la copropriété. Cela évite de s’engager dans des procédures judiciaires longues et coûteuses et peut être le résultat de négociations à l’amiable.

Voulez-vous prendre de telles mesures et changer de syndic ? Copro.net, de l’Agence Centrale, vous accompagne et vous propose ses services en tant qu’expert en gestion de copropriétés à Lyon, Bron, Meyzieux et alentours. Contactus