Investissement dans l’immobilier d’entreprise : est-ce un bon plan ?

L’investissement immobilier ne concerne pas uniquement l’achat de logement à destination d’habitation. Son étendue est bien plus grande, et concerne de nombreux domaines. Parmi eux, l’investissement dans l’immobilier d’entreprise. Moins connu et moins pratiqué, il constitue pourtant un meilleur placement. Cependant, c’est aussi une forme d’investissement immobilier avec une rentabilité plus importante que les autres.

En quoi consiste l’investissement dans l’immobilier d’entreprise ?

L’investissement dans l’immobilier d’entreprise consiste à acheter, vendre et mettre en location un bien à destination professionnelle ou commerciale. Cela peut être un local, un entrepôt, un bureau, une usine, etc. Autrement dit, il concerne tous les biens qui ne sont pas à destination d’habitation, que ce soit à titre de résidence principale ou une résidence secondaire. Vous trouverez toutes les options sur https://www.dividom.com/dans-quoi-investir.

A lire également : Investissements financiers et immobiliers en 2021

Vous pouvez aussi faire un investissement en immobilier d’entreprise pour votre propre compte. C’est comme l’investissement immobilier pour acquérir une résidence ou un immeuble. Sinon, vous pouvez aussi commencer par le crowdfunding immobilier si vous n’avez pas encore assez de fonds.

Par ailleurs, il est également possible d’investir dans une SCI, une SCPI ou un OPCI. Ce sont des alternatives si vous n’avez pas les moyens de réaliser le projet en solo.

Lire également : Quel est le placement le plus rentable ?

Pourquoi investir dans l’immobilier d’entreprise ?

Investir dans l’immobilier d’entreprise est souvent une option mise de côté alors que c’est un placement très rentable comparé à l’investissement locatif classique. En fait, l’achat de locaux professionnels ou commerciaux pour les mettre en location garantit une rentabilité allant de 2 % à 8 %, voire plus.  Il n’y a pas de grande différence entre la rentabilité nette et la rentabilité brute. De plus, les charges sont les responsabilités du locataire (en partie ou en totalité).

Par ailleurs, il est aussi plus avantageux par rapport à la durée du contrat de bail. En effet, l’immobilier d’entreprise garantit la répercussion des charges sur le locataire sur le long terme. En fait, le bail peut aller de 3 à 9 ans pour ce type de bien. Ce qui signifie que le marché est stable. C’est aussi un très bon moyen pour limiter les frais de gestion.

Contrairement à l’immobilier résidentiel où la protection est plutôt du côté du locataire, vous avez un dispositif qui vous permet d’avoir un recours rapide en cas d’impayés.

Dans quoi investir ?

Le choix d’un immobilier d’entreprise dépend de votre objectif, du profil de locataire que vous envisagez de cibler et de son secteur d’activité. En fait, les baux sont divisés en deux catégories dont les baux commerciaux (pour toutes les activités commerciales) et les baux professionnels (pour les activités libérales, associatives ou artisanales).

Local commercial :

Plus pratique et moins contraignante, la durée de bail d’un local commercial est de 9 ans minimum. Mais il peut être annulé après 3 ans. Le risque de vacances locatives est donc plus faible. Néanmoins, l’emplacement détermine le niveau de rentabilité de l’investissement.

Bureau

L’investissement dans les bureaux assure aussi une stabilité, car la mise en location est souvent sous une durée de 3 à 9 ans. Mais il faut que le local soit dans un quartier prisé et/ou proche du centre-ville, des axes autoroutiers, des transports en communs, etc.

Entrepôt

L’investissement dans un entrepôt s’avère être le plus intéressant, car la rentabilité est très élevée. Elle peut atteindre les 10 %. Mais comme tous les immobiliers d’entreprise, l’emplacement est un facteur déterminant du taux d’occupation et du montant du loyer.

L’entrepôt peut être à destination commerciale si le locataire exerce une activité commerciale, artisanale ou industrielle. Mais dans le cas où il va en faire un dépôt ou un stockage, il s’agit d’un bail professionnel.

Cabinet médical

L’investissement dans un cabinet médical est inclus dans le bail professionnel. Avant d’investir dans ce type de local, il faut considérer sa superficie, son aménagement  (salle d’attente, salle de consultation, etc.), le nombre de cabinets déjà existants dans la ville et la population aux alentours.

Les inconvénients de l’investissement dans l’immobilier d’entreprise

L’investissement dans l’immobilier d’entreprise est moins accessible que dans l’immobilier d’habitation. En plus du coût d’acquisition, le montant des travaux peut être très élevé. Il en est de même pour l’entretien, même si une partie est prise en charge par le locataire. Et même si les baux sont souples et sur le long terme, le risque de vacances locatives peut être très important après un contrat, surtout en cas de crise économique.

La rentabilité n’est pas assurée pour toutes les zones géographiques. En effet, cette forme d’investissement immobilier est particulièrement intéressante dans les grandes villes et les quartiers populaires.