Comment maximiser votre rentabilité avec un investissement locatif

Par définition, l’investissement locatif est simple : on achète un bien immobilier afin de le louer. Dans la pratique il s’agit d’un placement qui comportent des risques et des revers qui, si on ne les anticipe pas dès le début, peuvent occasionner des pertes. Comment s’assurer du contraire et faire le plein de profit ?

Connaître le mécanisme de l’investissement locatif

L’investissement locatif permet à la fois de réduire ses impôts, dégager des revenus complémentaires une fois l’investissement amorti et de se constituer un patrimoine sur le long terme. En amont de l’investissement, il est primordial de comprendre le fonctionnement de l’investissement locatif sous tous ses aspects techniques.

A lire aussi : La location meublée continue de faire le bonheur des investisseurs

Il faut connaître le rendement moyen ou optimal d’un investissement locatif dans le cadre du dispositif Pinel, Malraux ou Censi Bouvard si vous comptez mettre en œuvre l’un de ces dispositifs. Même en connaissant comme votre poche le ba.ba de l’investissement immobilier, il est aussi toujours judicieux de se faire accompagner par un conseiller.

A lire également : 8 conseils pour mieux investir en Pinel

Savoir choisir le bien à acheter dès le début

Les conseils pour optimiser la rentabilité d’un investissement locatif se comptent par plusieurs dizaines. Sur https://www.net-investissement.fr/vos-objectifs/guides/investir-dans-l-immobilier/les-7-cles-pour-reussir-son-investissement-immobilier-locatif-1384.html, ils vous expliquent en détail comment vous y prendre pour réussir dans l’investissement immobilier dans sa globalité.

Appréhender l’importance de l’emplacement du bien

Dans tout investissement locatif, il y a un travail de recherches à faire en amont. Comme vous le savez déjà ou non, l’emplacement du bien est le critère le plus important. L’emplacement d’un appartement ou d’une maison indique son potentiel d’attractivité. Il faut investir dans un logement où il y a une réelle demande, un réel manque dans une ville attractive et dynamique.

Cibler une ville, un quartier à fort potentiel locatif

Dans une ville étudiante, touristique, à fort développement démographique, vous êtes sûr de toujours avoir des locataires. En réduisant le risque de vacances locatives, vous vous assurez d’amortir votre investissement dans les meilleurs délais. En optant pour le dispositif Pinel par exemple, vous savez qu’il y a une forte tension locative dans les villes et les quartiers éligibles.

Savoir choisir entre biens neufs et anciens

Un bien neuf coûte plus cher qu’un bien ancien, par contre vous pouvez également le louer plus cher. Les biens anciens fraîchement rénover situés dans des quartiers prisés ne manquent pas non plus de potentiel. Avant de décider, il est primordial d’avoir des données fiables sur le taux de rentabilité de chaque type d’investissement.

Les bonnes pratiques pendant que le projet est en cours

Dans les prévisions, il ne faut pas être trop optimiste, mais rester le plus réaliste possible. Il faut comprendre que le rendement d’un investissement locatif ne dépasse jamais un certain seuil. Avec 8.2% de taux de rentabilité locative en 2022, la ville de Rennes est l’une des meilleures villes où investir. Néanmoins, le but n’est pas toujours d’atteindre une telle performance. En moyenne, une rentabilité locative entre 3 et 4% peut largement suffire.

Pour optimiser votre taux de rentabilité locative, privilégiez par exemple la location meublée ou la colocation. Ces modes de location rapportent plus que la location nue. Vous pouvez également profiter de la manne des locations saisonnières type Airbnb ou du moins les locations courte durée afin de maximiser vos revenus.

Pensez également à profiter du dispositif de déficit foncier dans le cas où les charges occasionnées par votre investissement valent plus de 30% du montant de vos loyers. Un conseiller expert est à même de vous aiguiller sur le meilleur statut à adopter et la déclaration fiscale la plus avantageuse. Quand les taux descendent, vous pouvez envisager de renégocier vos prêts et vos assurances.