Fonds immobiliers : qu’est-ce que le label ISR ?

Fonds immobiliers qu'est-ce que le label ISR

Le label ISR est le nouvel outil mis en place par le gouvernement. C’est un dispositif qui est désormais imposé aux fonds immobiliers dans la gestion de leurs actifs immobiliers.

Étant donné qu’il s’agit de l’une des récente disposition sur le marché immobilier, plusieurs internautes ont du mal à comprendre toutes ses implications. Il est donc important de clarifier ce nouveau concept et son lien avec les fonds immobiliers. C’est ce à quoi se consacre ce billet qui se présente à vous.

A lire en complément : Créateurs d'entreprises au Québec, limitez les dépenses grâce au local à louer

Le label ISR : définition

Le gouvernement français a mis en place le label ISR pour les fonds immobiliers, qui  est un outil de performance pour permettre aux investisseurs de souscrire à des parts de SCPI à partir de certaines règles nouvelles. Ainsi, ils devront désormais s’intéresser à une étude visant à identifier les fonds immobiliers qui offrent des produits qui respectent trois critères précis : les critères environnementaux, sociaux et de la bonne Gouvernance. Les aspects financiers ne sont plus les seuls à prendre en compte.

L’importance du label ISR pour les fonds immobiliers

Dans le secteur de l’immobilier, les fonds immobiliers essayent à travers leurs politiques de gestion, d’innover et de trouver des solutions pour une meilleure gestion. Ceci alimente d’une manière ou d’une la concurrence entre les entreprises. Ainsi, le label ISR pour les fonds immobiliers vient pour régulariser le secteur avec ses règles et ses exigences.

A lire également : Comment construire sa maison en Bretagne ?

À travers les critères environnementaux, sociaux, et de bonne gouvernance, les dirigeants demandent aux entreprises de se conformer aux nouvelles normes. Ceci, dans le but de participer à la protection de l’environnement.

Ainsi, les différentes constructions acquises doivent respecter les normes environnementales par rapport à leur disposition, leur équipement en faveur de la réduction en consommation d’énergie, etc… Afin de permettre aux fonds immobiliers de bénéficier plus facilement au label d’investissement socialement responsable, quelques piliers sont énumérés.

Les conditions imposées par le label ISR

L’instauration du label ISR dans les fonds immobiliers a été accompagnée de certains piliers. Il s’agit des nouvelles directives sur lesquelles les entreprises concernées devront se baser pour le fonctionnement de leurs différentes activités. Il y a au total 6 piliers à respecter pour bénéficier du label ISR.

immobiliers qu'est-ce que le label ISR

  • Les fonds immobiliers doivent fixer des objectifs selon les critères environnementaux, sociaux et de la bonne gouvernance
  • Ils doivent mettre en place un dispositif de contrôle, en vue d’une notation extra financière de leurs actifs
  • Les fonds labellisés doivent prendre en compte les critères ESG dans l’acquisition et la gestion des biens immobiliers. Cela implique la mise en place des stratégies adéquates visant à respecter les exigences du label ISR.
  • Ils doivent mettre en place une politique d’engagement avec les parties prenantes. Il s’agit notamment des locataires, qui sont sous la gestion des entreprises. Ils sont également concernés par la consommation en énergie. D’où leur importance dans les démarches.
  • Ils doivent être transparent sur sa stratégie, ses objectifs et résultats, vis à vis des investisseurs en particulier
  • Le fond labellisé doit également prendre en compte les principes qui impactent le développement durable, en rendant public ses résultats.

Ce sont les 6 piliers imposés par le label ISR, selon lesquels les fonds immobiliers doivent fonctionner.

Les fonds immobiliers sont-ils soumis à un contrôle ?

Le label ISR est mis en place pour permettre à tous les fonds immobiliers de fonctionner selon les mêmes critères. À cet effet, ils sont soumis à un contrôle après un certain temps afin de vérifier l’évolution de leurs activités et leur adaptation aux exigences du label. Ce contrôle est à la charge d’un cabinet d’audit qualifié mis en place par le gouvernement.

C’est justement pour cela que parmi les piliers, une règle soulignait la disposition d’un outil de notation. L’évaluation se fait à travers l’attribution d’une note. Les meilleures entreprises sont labellisées pour une durée de trois ans renouvelable. Celles qui seront en dessous du seuil de notation devront donc s’améliorer.

À quelles constructions sont imposées les exigences du label ISR ?

Depuis quelques années, l’immobilier neuf a pris le dessus sur le marché. Ainsi les nouvelles constructions sont faites dans le respect de certaines normes environnementales, avec des équipements de dernière génération. Ces nouvelles constructions et les futures qui seront gérées par les fonds immobiliers sous soumis aux exigences du label ISR.

En ce qui concerne les anciennes qui sont sous la gestion des fonds immobiliers, l’ISR est conçu pour une amélioration de ces biens immobiliers. Ainsi, il n’est pas exclu qu’ils soient également pris en compte et réhabilité pour répondre aux nouvelles normes.

Le label ISR, le rôle des investisseurs

Le secteur de l’immobilier est celui qui attire le plus les français. Malgré les nouvelles exigences, les épargnants continuent de souscrire à des parts de SCPI. Cependant, les exigences du label ISR font désormais partie des détails sur lesquels ils s’informent des fonds immobiliers. Ces derniers devront donc les informer des différents critères de base pris en compte pour l’acquisition des biens. Cela participe au respect des nouvelles tendances sur le marché immobilier.