Les avantages et inconvénients des différentes méthodes de défiscalisation

Vous souhaitez investir dans l’immobilier avec une bonne marge ? Si oui, n’ayez crainte. En effet, les dispositifs de défiscalisation sont là pour, vous aidez dans ce but. De plus, afin de mieux les cernés des différents dispositifs, nous vous proposer de découvrir leurs avantages positifs et négative. Vous pourrez ainsi envisager de manières éclairer les opportunités les plus intéressantes pour vous.

Les avantages de la loi Pinel

C’est le premier dispositif de défiscalisation. Il consiste en une réduction d’impôts. C’est notamment ce fait qui est son premier avantage. Mais ce n’est pas tout. Cette loi permet également d’investir sans apport. Pour finir, elle vous offre aussi la possibilité de louer le bien de vos ascendants et/ou descendant, ceci sous conditions évidemment. Toutefois, elle présente de nombreuses conditions d’éligibilité pour vos locataires.

A découvrir également : Constituer un patrimoine immobilier et réduire ses impôts : les clés du succès

Les avantages du Statut LMP

Il s’agit ici d’un régime d’imposition micro- BIC ou réel au choix. Ce régime dispose de nombreux avantages notamment une :

–        Exonération possible d’IFI 

A lire aussi : Les dernières évolutions de la défiscalisation immobilière avec la réforme de l'IFI

–        Exonération possible des plus-values 

–        Possibilité offerte d’amortir le logement 

–        Possibilité de réduire les droits de succession 

Elle est aussi avantageuse, car elle n’entre pas dans le calcul du plafonnement des niches fiscales. Cependant, c’est un dispositif contraignant à gérer. Ceci, parce qu’il présente des obligations fiscales et comptable similaires à celle d’une entreprise. 

Les avantages du statut LMNP

Comme les autres dispositifs, ce statut est avantageux, mais contraint pareillement. Comme avantage, vous avez la possibilité d’investir sans apport, la réception des loyers par les gestionnaires, la possibilité de changer de régime fiscale tous les ans. Vous pouvez également réaliser une opération fiscalement neutre (amortissement plus Déductions des intérêts d’emprunt). Pour finir, ce dispositif est idéal pour un investissement en immobilier sur long terme. Toutefois, avec, il est impossible de louer à ses proches.

Les avantages du dispositif Denormandie

Le dispositif de Normandie a aussi de quoi vous charmer. D’abord, il présente le même taux que la loi Pinel. Ensuite, il offre la possibilité de louer à proche, ascendant ou descendant. Néanmoins, ceux-ci ne doivent pas être membres du foyer fiscal. Hélas ce dispositif nécessite d’avoir des apports. En plus, les travaux effectués représentent une part importante soit 25 %  du financement. Enfin, les revenus locatifs sont limités par le plafonnement du loyer.,

Les avantages de la loi Malraux

Comme toutes les différentes méthodes de défiscalisation, cette loi présente des avantages et des inconvénients. Comme avantage, vous avez une réduction d’impôt importante. Vous avez aussi droit à des biens et emplacement d’exception. Mais, c’est un choix réduit, une faiblesse des offres et une rareté des biens que vous subirez. De plus, le prix des biens est souvent élevé. Vous devez généralement investir avec un apport et pour finir les contraintes liées aux travaux sont habituellement importante.

La loi Cosse

C’est une loi qui vous offre des paiements de loyer plus sécurisés. De plus, avec elle dans certaines zones et convention ANAH offrent des taux de réductions d’impôt très attractif. Toutefois, vous ne pourrez pas louer à un proche. De plus, vous ne pourrez cumuler ce dispositif avec d’autres. Enfin, vos revenus locatifs seront limités par un plafonnement des loyers.

Les avantages du dispositif de déficit foncier

Ce dispositif supprime les plafonds et les limitations de temps sur le montant déductible. Évidemment, il s’agit là d’un avantage. De plus, vous aurez un plafond de 10 700 euros par an. Néanmoins, les montants non déduits peuvent être reporter sur l’année à venir. En outres, de nombreuses charges sont déductibles.