Les différentes étapes pour l’élaboration de votre stratégie patrimoniale

L’élaboration d’une stratégie patrimoniale consiste à déterminer la meilleure manière de gérer ses biens pour mieux en bénéficier. Lorsque la stratégie patrimoniale est menée à bien, elle permet d’anticiper sur les difficultés de la retraite. Une bonne stratégie vous amène à visualiser de façon globale votre environnement familial, votre environnement professionnel et vos avoirs, afin de pouvoir vous projeter dans le temps. Quelles sont les étapes de l’élaboration d’une stratégie patrimoniale ?

1ere étape : faites appel à un professionnel pour dresser votre bilan patrimonial

La bonne gestion du patrimoine passe par la prise de bonnes décisions en termes d’investissements. Mais pour qu’un investissement soit jugé opportun ou non, il est important que vous ayez au préalable une idée claire de la situation de votre patrimoine.

A découvrir également : Comment trouver rapidement un appartement à louer ?

En fonction de ce qui ressort du bilan patrimonial, vous pouvez alors prendre des décisions plus éclairées en ce qui concerne le choix de tel ou tel investissement. Pour vous orienter vers les bonnes décisions, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel du secteur et à suivre les conseils d’Axcessible, un cabinet qui vous guide pour la constitution, l’organisation et la gestion de votre patrimoine.

Encore appelé audit patrimonial, le bilan patrimonial implique d’analyser vos actifs et vos passifs, de même que vos droits et vos obligations. Cet audit vous permettra d’avoir une vision d’ensemble de votre situation fiscale et successorale. En fonction de ce que vous possédez et de votre situation personnelle, un investissement pourra alors être jugé convenable ou non, telle utilisation pourra être décidée pour tel actif ou tel autre. Pour réaliser le bilan, il est recommandé de faire appel à un professionnel tel qu’un cabinet de conseil en gestion de patrimoine, en raison des multiples paramètres qui sont à prendre en compte et des méthodes d’analyse à utiliser.

Lire également : Habiter dans une maison container : avantages et inconvénients

gestion de patrimoine

2e étape : définissez vos objectifs patrimoniaux

Pour déterminer vos objectifs patrimoniaux, vous devez tenir compte de divers aspects de votre vie, afin de répondre dans un premier temps à des questions relatives au droit civil et au droit fiscal. Les questions concernant le droit civil concernent généralement votre situation familiale :

  • la protection du conjoint et des enfants (dans le cas d’un décès)
  • les modes de détention du patrimoine
  • le régime matrimonial
  • les conditions de transmission du patrimoine

Vous devez aussi vous penser à optimiser votre situation fiscale, ce qui inclut aussi bien la fiscalité personnelle que la fiscalité des entreprises que vous auriez créées.

La dernière étape est relative à la rentabilisation de vos épargnes et placements. Ainsi, il vous faudra rechercher les solutions de valorisation de votre trésorerie d’entreprise, de même que les stratégies de développement de votre patrimoine privé.

3e étape : sélectionnez des dispositifs d’optimisation du patrimoine

Les dispositifs d’optimisation du patrimoine regroupent les solutions communes et les solutions spécifiques. Du côté des solutions communes, on peut évoquer :

  • l’épargne bancaire
  • l’investissement dans les Petites et Moyennes Entreprises
  • l’assurance-vie
  • les divers outils de défiscalisation
  • le contrat de capitalisation

Les solutions spécifiques seront à sélectionner en fonction du contenu de votre bilan patrimonial. Dans tous les cas, il sera notamment question de l’optimisation de votre rémunération. Que vous soyez salarié, investisseur ou déjà retraité, il faudra mettre en place des stratégies pour une exploitation efficiente de vos entrées d’argent. Aussi, le démembrement peut être envisagé, afin de vous aider à anticiper sur votre succession, tout en bénéficiant de conditions fiscales allégées. L’optimisation de votre patrimoine pourra aussi inclure la diversification de vos placements ou la participation à la création d’une société civile immobilière.

Show Buttons
Hide Buttons