Pourquoi l’immobilier a-t-il connu un boom ces deux dernières années ?

Depuis deux ans, la tendance est à un boom du secteur de l’immobilier. Le secteur compte en effet un nombre de mouvements et de transactions à la hausse. Mobilité des gens grâce au télétravail, hausse des opportunités, transformation des quartiers…

A découvrir également : Estimation immobilière : pourquoi et comment la faire ?

Les raisons poussant à un dynamisme de l’immobilier sont multiples. Cet article va vous détailler sur quoi repose le succès du secteur immobilier en 2022.

La mobilité des personnes

C’est un fait : les gens sont de plus en plus mobiles et n’hésitent plus à déménager. Cette tendance a été encore plus forte avec l’émergence du télétravail. Depuis deux ans, les entreprises favorisent le travail à distance des employés et ceux-ci n’ont plus d’obligation de se rendre quotidiennement au bureau.

A lire aussi : Qu'est-ce qu'une SCI ?

Cette transformation du rapport au lieu de travail favorise les déplacements des gens loin des grandes villes. De fait, l’immobilier a également connu un phénomène d’accélération dans les campagnes ou les zones côtières. Certains bassins économiques qui étaient peu dynamiques voient aujourd’hui leur environnement se transformer sous l’effet de l’arrivée de télétravailleurs.

Facile de trouver des biens

Qui dit mobilité, dit disponibilité : grâce au turn-over, de plus en plus de biens sont disponibles à l’achat. Ainsi, des spécialistes comme Icade immobilier aident à trouver des opportunités pour l’achat de maison ou appartements neufs ou d’occasion.

S’il existe beaucoup de possibilités, il est très important de se tourner vers de bons professionnels pour réussir son investissement immobilier. L’achat représente pour la majorité des gens l’investissement d’une vie, il ne faut donc pas hésiter à être exigeant et surtout ne jamais se précipiter.

L’immobilier est une valeur refuge

Les incertitudes qui ont pu planer ces dernières années ont poussé un grand nombre de personnes à se tourner vers l’immobilier. Traditionnellement, en France, investir dans la pierre est une valeur refuge.

On dit toujours que c’est la meilleure option pour se mettre à l’abri et s’assurer un toit, quoi qu’il se passe dans le futur. Il s’agit aussi d’anticiper la période de la retraite où les rentes mensuelles sont inférieures par rapport à la vie active. Posséder une maison ou un appartement permet donc d’envisager la suite sereinement.

Le besoin de transmettre un patrimoine

Le contexte économique pousse aussi les parents à se constituer un patrimoine qui pourra aider leurs enfants lorsqu’ils seront lancés dans la vie active.

Parfois, l’investissement immobilier peut concerner un studio dans une ville étudiante pour que les enfants bénéficient d’un pied à terre. Ce studio pourra ensuite être loué à une tierce personne.

Des quartiers qui se transforment

Depuis quelques années, les grandes villes de France procèdent à de vastes plans de transformation urbanistique. Certains quartiers sont donc profondément bouleversés et de nouveaux logements voient le jour. L’arrivée d’un arrêt de métro et l’inauguration d’un parc peuvent parfois suffire à redynamiser une zone. Ceci participe à la vitalité de l’immobilier, compte tenu du nombre important de quartiers qui se transforment depuis deux ans.

L’investissement locatif a la côte

Louer son bien constitue aujourd’hui une source de revenu fiable. Les propriétaires alternent entre deux options : la location longue durée qui permet de voir sur le long terme ou la location de courte durée, si le logement se situe dans une zone touristique.

Cette deuxième option a la côte car elle permet de pratiquer des prix supérieurs au marché mais elle implique davantage de temps disponible (ou bien on peut confier la gestion à une agence spécialisée) et n’est pas forcément la plus rentable en fonction de la zone du logement.