Quel budget pour l’installation d’un portail ?

Pour délimiter un espace ou sécuriser une concession, on procède généralement à l’installation d’un portail. Pour cela, il est d’usage de faire appel à un professionnel. C’est ce dernier qui se chargera de définir le coût de l’opération et donc, le budget nécessaire pour l’installation d’un portail. Ce coût va dépendre d’un certain nombre de facteurs. Nous allons les passer en revue dans le présent article avant de calculer le budget requis pour installer un portail.

Les facteurs à prendre en compte

Lorsque vous contactez ce fabricant de portail et clôture, il vous énumérera les différents facteurs qui influencent le coût de l’installation d’un portail. De ceux-ci, on a d’abord les dimensions du portail. Plus elles seront grandes, plus le coût sera élevé. Puis il y a le matériau constitutif du portail. Il peut s’agir du bois, de l’acier, du PVC, du fer forgé ou de l’acier. Ensuite, il y a le type d’ouverture. Le portail peut en effet être coulissant ou battant. Puis il y a les options du portail. Enfin, le budget pour l’installation d’un portail sera influencé par le coût de la main d’œuvre qui dépend du professionnel sollicité pour procéder à l’installation.

A lire aussi : Quel budget pour le parapente ?

Le budget requis pour l’installation d’un portail

Le budget nécessaire pour l’installation d’un portail dépend essentiellement du coût du portail et de la main d’œuvre. Pour ce qui est du coût, on estime qu’il faut, selon l’essence, compter entre 250 et 5 000€ pour l’achat d’un portail en bois. Pour le portail en PVC, on déboursera entre 200 et 2 000€. Le portail en fer forgé quant à lui se négocie entre 150 et 10 000€ et peut nécessiter l’obtention d’un crédit. S’agissant du portail en aluminium, son prix se situe entre 500 et 6 200€. Enfin pour le portail en acier, il faudra compter entre 200 et 3 600€. A cela, on ajoutera la main d’œuvre qui s’élève de 300 à 1 000€.

Les différents types de portails et leurs coûts associés

Il faut connaître les différents types de portails disponibles sur le marché et leurs coûts associés. Les portails battants sont les plus courants. Ils s’ouvrent vers l’intérieur ou vers l’extérieur et peuvent être motorisés pour faciliter leur utilisation quotidienne. Le prix moyen d’un portail battant oscille entre 2000 et 5000€.

A lire également : Optez pour des fenêtres à triple vitrage pour plus de confort

Les portails coulissants, quant à eux, ont des avantages pratiques en termes d’espace mais aussi en matière de sécurité puisqu’ils offrent une grande résistance aux intrusions extérieures. Ce type de portail requiert un certain savoir-faire technique et les coûts peuvent varier entre 3000 et 8000€.

Pour ceux qui recherchent une solution design alliée à la praticité et à la sécurité, le choix se porte souvent sur le portail coulissant design. Conçus dans des matériaux modernes tels que l’aluminium ou encore le verre trempé, ces modèles présentent des formes épurées avec une qualité haut-de-gamme évidente qui peut parfois justifier un budget supérieur (jusqu’à environ 10 000€).

Certains fabricants proposent aussi des modèles personnalisables comme par exemple les portails en bois qui peuvent être sculptés ou peints dans n’importe quelle couleur. Les options de personnalisation sont aussi disponibles pour les portails métalliques, mais cela peut augmenter considérablement le coût final.

Il ne faut pas faire l’impasse sur la qualité du matériau et des finitions pour un portail résistant et durable, capable d’assurer la protection de votre habitat. Un investissement initial plus élevé peut ainsi vous permettre d’éviter bien des déconvenues à long terme. Il faut prendre en compte tous ces éléments avant de choisir son portail afin qu’il réponde parfaitement à vos attentes tout en respectant votre budget.

Comment économiser sur l’installation d’un portail sans sacrifier la qualité

L’installation d’un portail peut représenter un coût important pour certains propriétaires. Il est possible de réaliser des économies sans sacrifier la qualité de l’installation. Voici quelques astuces à prendre en compte.

Avant toute chose, pensez à bien faire jouer la concurrence et ainsi obtenir plusieurs devis auprès de différents professionnels du secteur afin d’obtenir une vision plus globale sur le marché local.

Les portails en aluminium ou en fer forgé sont généralement plus chers que ceux fabriqués avec d’autres matériaux tels que le PVC ou encore le bois mais cela dépend aussi du modèle choisi et des options choisies (couleurs, motifs…). Pensez à bien étudier chaque option avant de vous décider.

Il existe certainement des subventions accordées par votre région ou département pour inciter à l’amélioration énergétique et sécuritaire des habitations privées. L’aide ‘MaPrimeRénov’ mise en place début 2020 vient remplacer différentes autres aides dans ce domaine et accorde une somme pouvant aller jusqu’à 500€ selon l’équipement installé et sous conditions.

Certains travaux peuvent être réalisés soi-même comme la préparation de l’emplacement du portail ou encore la pose de certains accessoires tels que les capteurs. Pour des questions d’efficacité et surtout de sécurité, il est souvent recommandé de faire appel à un professionnel agréé.

En résumé, bien comparer les devis, choisir judicieusement le matériau en fonction du budget disponible ainsi qu’être au courant des aides financières possibles sont autant d’options qui permettent d’économiser sur l’installation d’un portail sans sacrifier sa qualité. La solution idéale étant celle qui vous convient le mieux entre vos attentes et votre porte-monnaie.