Quel budget prévoir pour un bardage en bois ?

Quel budget prévoir pour un bardage en bois ?

Revêtement de façade, le bardage en bois donne à votre maison un aspect de chalet. Également utilisé pour isoler la maison, son installation peut nécessiter l’association d’autres matériaux. Intéressé par le bardage bois, la question qu’on se pose est de savoir quel peut être le coût alloué pour cette manœuvre. 

Le coût du bardage selon la consistance du bois

Parmi les éléments de calcul du prix d’un bardage en bois, figure le genre de bois utilisé pour sa conception. En effet, l’on peut employer le bois massif et le bois reconstitué. La nature étant dotée d’une variété importante d’arbres, le prix change selon les types. Un bardage en pin sylvestre ne sera pas évalué de la même manière qu’un bardage en sapin ou en acacia. Selon cette classification, le prix d’un bardage bois massif varie entre 10 euros et 150 euros par m². Le bois composite est un assemblage de plusieurs résidus de bois. Son installation nécessite un financement situé entre 30 et 150 euros le m². Pour être fixer, faites une demande de prix pour un bardage bois auprès de plusieurs artisans. 

Lire également : Quand faire une expertise de chantier ?

Le prix de l’installation d’un bardage bois

En amont, il faut monter une procédure administrative pour obtenir les autorisations et les assurances, examiner la possibilité de bénéficier des aides de l’état et le prix de la main d’œuvre. Il sera question pour l’artisan d’évaluer la faisabilité des travaux en fonction de la construction de votre maison. Outre l’obtention d’un crédit bancaire, vous avez la possibilité de bénéficier des subventions de l’Etat. Il peut s’agir d’un crédit d’impôt CITE et un financement Eco-ptz. Avec l’un comme l’autre, vous pouvez être financé jusqu’à 30% du montant TTC ou bénéficier de 30 000 euros d’aides. Pour en bénéficier, il faut que la maison ait plus de 2 ans et avoir recours à un artisan RGE de votre région.

Les facteurs qui influencent le coût global du projet de bardage en bois

Pour estimer le coût d’un bardage en bois, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. Le choix du matériau de bardage aura une incidence sur le budget total. Les essences les plus chères sont généralement le teck et l’iroko, tandis que les solutions moins onéreuses peuvent être trouvées avec des produits comme le pin ou l’épicéa qui offrent un excellent rapport qualité-prix.

A lire aussi : Pourquoi faire le choix d’une clôture en PVC ?

La surface à couvrir sera aussi déterminante pour établir un devis précis. Plus la surface sera grande, plus cela nécessitera de matériaux et donc d’argent. Cela peut se jouer sur quelques centaines voire milliers d’euros.

Le type de pose choisi (verticale ou horizontale) va aussi impacter sur le coût global. La pose verticale offre une excellente résistance au vent mais requiert plus de travail pour sa mise en place, ce qui augmentera son prix relativement parlant comparée à la pose horizontale.

Pour finir, il ne faut pas oublier qu’il faudra prévoir un certain montant pour tous les accessoires nécessaires tels que des clous, des vis et autres éléments permettant la fixation du bardage ainsi qu’une sous-couche isolante si vous souhaitez améliorer significativement votre isolation thermique grâce aux propriétés du bois naturel.

Dernier conseil : prenez votre temps avant tout engagement auprès d’une entreprise spécialisée. Demandez-leur plusieurs devis personnalisés afin de comparer leurs tarifs et leurs prestations avec ceux des concurrents locaux !

Comment économiser sur le prix d’un bardage en bois sans compromettre la qualité

Le bardage en bois est une solution d’habillage de façade qui offre un excellent rapport qualité-prix. Cela dit, il peut s’avérer coûteux selon les essences choisies, la surface à couvrir et le type de pose.

Pour économiser sur le prix d’un bardage en bois sans compromettre la qualité, plusieurs astuces peuvent être mises en place. La première consiste à opter pour des essences moins coûteuses telles que le pin ou l’épicéa qui offrent un très bon rapport qualité-prix.

La seconde astuce serait de réaliser soi-même la pose du bardage en ayant préalablement rassemblé tous les outils nécessaires (clous, visseuse…). Il est possible aujourd’hui, avec Internet, de trouver toutes sortes de tutoriels vidéo ainsi que des conseils avisés pour monter son propre mur végétal facilement.

Lorsque vous choisissez votre entreprise spécialisée dans l’installation du bardage bois, assurez-vous qu’elle dispose bien des certifications requises afin d’obtenir aussi des aides financières, telles que la prime énergie et les crédits d’impôts. Effectivement, ces aides sont attribuées aux propriétaires souhaitant entreprendre certains travaux favorisant l’amélioration énergétique globale du bâtiment tout entier.

N’hésitez pas à demander plusieurs devis personnalisés auprès de différentes entreprises compétentes situées dans votre région avant toute prise décisionnelle. Vous pouvez, par ailleurs, obtenir gratuitement des conseils techniques auprès de l’Agence nationale de l’habitat ou encore du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) les plus proches.