Comment trouver le prêt immobilier le plus avantageux ?

Pour le financement d’un projet immobilier, souscrire un prêt immobilier est presque une obligation. Mais encore faut-il trouver la meilleure offre pour que le coût du prêt ne soit pas trop important. Quelle est la bonne démarche à suivre ?

Les critères du prêt immobilier idéal

A lire en complément : Quel est le moment idéal pour investir dans l’immobilier ?          

De plus en plus de foyers français s’engagent dans un investissement immobilier. Il faut croire que les taux de prets immo sont particulièrement bas depuis quelques mois. Pourvu que votre dossier soit solvable, voici les trois points que vous devez négocier avec l’établissement prêteur.

Un taux d’intérêt bas

Plusieurs sites vous donnent un récapitulatif des taux de prêts immobiliers appliqués par les banques dans les différentes régions de France. Vous remarquerez que certains connaissent des hausses et d’autres des baisses en l’espace d’un trimestre. Au moment de la négociation, vous pouvez mettre en avant ces données sur les taux de prêts appliqués par la concurrence pour négocier le vôtre à la baisse.

Lire également : Comment calculer les mensualités de votre emprunt en fonction de votre budget

Une durée de remboursement moindre

Plus la durée du contrat s’étale sur plusieurs années, plus le taux d’intérêt sera élevé. En optant pour une durée courte, vous faites baisser le taux d’intérêt appliqué. Cependant, les mensualités seront également plus élevées. Vos revenus et votre capacité de remboursement et d’endettement entrent en jeu.

Un montant bas des mensualités

Un taux d’intérêt bas engendre un coût moindre du crédit, donc un montant moindre des mensualités également. Mais c’est en répartissant le remboursement sur plus d’années que vous obtiendrez les mensualités les plus basses. En somme, le prêt immobilier idéal est un bon compromis entre ces trois critères en prenant compte de votre capacité de remboursement.

Le TAEG, le taux global pour comparer les prêts

Quand vous faites la recherche du prêt immobilier le plus avantageux, vous passez forcément par les comparateurs. Ces outils vous proposent de comparer les différentes offres de leurs banques partenaires en prenant en compte le TAEG. Pour faire simple, le TAEG vous permet d’avoir une vue d’ensemble du coût de votre crédit immobilier. Ce taux est donné en pourcentage du capital emprunté. Plus il est bas, plus le prêt est avantageux en termes de coût.

Dans “coût du crédit”, il faut comprendre les frais de dossier, l’assurance prêt immobilier, les frais de garantie et les différentes commissions. Toutes ces charges obligatoires s’ajoutent au taux d’intérêt nominal, le taux de l’emprunt. Ce taux doit obligatoirement figurer sur l’offre de prêt immobilier. Il vous permet d’évaluer rapidement la pertinence d’une offre par rapport à votre projet. Vous devez ensuite approfondir vos recherches pour décrypter les modalités de l’offre.

Où le courtier doit-il intervenir ?

L’intervention d’un courtier en prêt immobilier n’est pas obligatoire, mais fortement recommandée. Quand on parle de négociation du prêt, on parle de le faire auprès de la bonne banque et avec le bon argumentaire. Le courtier, avec ses dizaines d’années d’expérience, connaît les banques et l’ensemble de leurs offres.

Il connaît les offres de ses banques partenaires grâce à la grille de taux qui est mise à leur disposition. Dans une certaine mesure, ces dernières peuvent lui donner une certaine marge de manœuvre. Négocier des conditions avantageuses pour un dossier en béton est plus facile. Cela dit, pour mettre toutes les chances de votre côté, autant solliciter l’aide du courtier dès le début du montage de votre dossier.