Diagnostic immobilier : attention arnaques

Le secteur immobilier est régi par plusieurs normes dont font partie les diagnostics, qui sont au cœur de la sécurité des transactions immobilières. Si le tarif des diagnostics immobiliers est librement fixé par chaque diagnostiqueur professionnel, les propriétaires immobiliers ne sont pas à l’abri de certaines arnaques orchestrées par des entrepreneurs peu scrupuleux. Il convient alors d’être particulièrement prudent avant d’engager un prestataire pour effectuer un diagnostic immobilier dans son logement.

Quels sont les critères de définition du tarif d’un diagnostic immobilier ?

Certains diagnostics s’avèrent nécessaires pour la vente ou la location d’un bien immobilier. Le prix de ces diagnostics varie d’un professionnel à un autre. Toutefois, sa définition est influencée par certains facteurs communs à tous les diagnostiqueurs. Ainsi, le tarif des diagnostics peut être influencé par :

A voir aussi : Comment calculer la rentabilité d'un bien ?

  • la localisation géographique du bien immobilier
  • la superficie du logement
  • le type de diagnostic
  • l’année de construction du bâtiment

En dehors de ces différents critères, la nature du logement (appartement ou maison) et les exigences du cabinet d’expertise sont autant de critères qui agissent sur le coût des diagnostics. Pour avoir une idée sur le coût d’un diagnostic immobilier, n’hésitez pas à calculer le tarif en ligne sur le site d’un diagnostiqueur professionnel. En remplissant les différents champs du formulaire dédié à la simulation, vous pourrez obtenir une idée du tarif qui correspond au diagnostic que vous souhaitez effectuer dans votre bien immobilier.

diagnostic immobilier

A découvrir également : Zoom sur les avantages d’être propriétaire immobilier à Courchevel

Quel est le prix moyen des différents diagnostics immobiliers ?

Il est important de réaliser un diagnostic avant même de procéder à l’estimation d’un bien immobilier. Le prix des diagnostics immobiliers varie en fonction de plusieurs critères. Ainsi, pour le diagnostic amiante, le prix peut osciller entre 80 et 150 €, selon le nombre de pièces que con tient le logement. Toutefois, des frais supplémentaires d’environ 50 € peuvent s’ajouter s’il y a lieu d’effectuer une analyse complémentaire en laboratoire. Selon la taille du logement, le diagnostic plomb peut se situer entre 115 et 300€.

Le prix du diagnostic gaz peut quant à lui osciller entre 100 et 150 €, tandis que le prix du diagnostic électrique peut être de 90 à 150€. Le coût du diagnostic de la performance énergétique (DPE) tourne entre 90 € et 200 € selon la taille et l’âge du logement. Celui du diagnostic termites oscille quant à lui entre 100 € et 150 €. De même, le prix du diagnostic assainissement va de 100 € à 150 €. Toutefois, il n’est pas réalisé par un expert diagnostiqueur, mais par le service public d’assainissement non collectif de la commune.

Pour les logements en copropriété, le diagnostic Loi carrez est particulièrement appliqué. Selon le nombre de pièces, son tarif peut varier de 70 € à 150 €. En ce qui concerne le diagnostic ERP, autrefois nommé ERNT, le propriétaire peut l’effectuer lui-même. Toutefois, un expert diagnostiqueur peut s’en charger pour 40 € environ.

Comment optimiser le coût des diagnostics immobiliers ?

L’une des solutions pour optimiser le coût des diagnostics immobiliers est d’opter pour un pack de diagnostics immobiliers. Le nombre de diagnostics immobiliers nécessaires dépend de certains facteurs comme la nature et l’âge du logement, ainsi que sa situation géographique. Au total, il faudra quand même réaliser entre 4 et 7 diagnostics. Le pack de diagnostics immobiliers permet de commander en une seule fois tous les diagnostics nécessaires auprès d’une seule entreprise. Le pack peut vous faire bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 50 % sur le tarif total. Pour un logement de 3 pièces par exemple, un pack de diagnostic immobilier coûtera généralement de 300 € à 700 €.

Pour optimiser le prix des diagnostics, vous pouvez également faire jouer la concurrence. Le tarif varie toujours d’une entreprise de diagnostic immobilier à une autre. Comparez donc plusieurs devis afin de choisir ce qui vous semble le plus adapté. De plus, pour ne pas vous faire arnaquer par un éventuel imposteur, réclamez sa certification et son assurance.

En dehors de ces conseils, notez qu’il vaut toujours mieux réaliser vos diagnostics avant votre projet de vente ou de location de logement. Un diagnostic commandé à la hâte s’avère presque toujours plus onéreux.