Investir dans le locatif en 2023 : comment bien réussir ?

Nouvelle année, nouveaux défis et nouveau projet ! Cette année, vous pouvez vous lancer dans l’investissement immobilier, car 2023 paraît propice pour ce secteur. Ce ne veut pas non plus dire que vous n’êtes pas à l’abri des échecs. Cependant, avec les bonnes décisions, vous devez réussir votre investissement locatif. Voici donc quelques conseils.

Bien préparer son projet

La clé de la réussite d’un projet est l’anticipation. En effet, ne vous lancez pas sur un coup de tête ou tout simplement parce que votre collègue s’y est mis. En anticipant votre projet immobilier, vous allez gagner du temps et de l’argent et cibler l’objet de votre investissement. Pour ce faire, vous devez définir vos objectifs et les étapes pour les atteindre.

Lire également : Pensez à simuler votre investissement avant de concrétiser votre projet !

Toujours dans la préparation de votre projet, vous devez également avoir des réponses à certaines questions comme :

  • Quelle rentabilité je vise ?
  • Dans quelle ville ou région vais-je me lancer ?
  • Quel budget je compte consacrer à cet investissement ?

Si dès cette préparation, il y a des éléments qui vous semblent flous, il serait judicieux de se faire accompagner par des professionnels.

A lire également : Comment tirer le meilleur parti de vos investissements immobiliers

Choisir le secteur d’investissement

Vous pouvez déjà avoir une idée sur la ville où vous allez investir, mais il faudra vérifier si cette ville est favorable à votre investissement. Pour la réussite de votre investissement, il faut que la ville remplisse au moins les conditions suivantes :

  • Une ville dynamique,
  • Une ville bien desservie par les transports en commun,
  • Une ville où la population est croissante,
  • Une ville qui dispose d’infrastructures commerciales.

Pour le choix du secteur d’investissement, il faut également prendre en compte la cible. Il est par exemple préférable d’acheter un bien à proximité des universités si vous ciblez des étudiants.

Se pencher sur le plan d’action fiscal

Si vous avez décidé de cet achat locatif, c’est aussi en partie pour les avantages fiscaux. En effet, on a différents dispositifs de défiscalisation, mais pour en profiter, il faut remplir certaines conditions. C’est bien par rapport à ces conditions que vous devez vous informer. Certains dispositifs ne permettent pas de défiscalisation pour les biens anciens.

Choisir le bon locataire

Vous devez choisir minutieusement votre locataire. Mieux vaut prolonger de quelques semaines la vacance locative que de signer avec le premier locataire qui se présente. Pour trouver le bon locataire, vous pouvez demander aux visiteurs intéressés par votre bien un dossier de location. Vous avez le droit d’exiger une pièce d’identité, un justificatif de domicile avec ses trois dernières quittances de loyer, des documents justifiant son ou ses activités professionnelles et confirmant ses ressources.

L’investissement locatif comporte de nombreux avantages et c’est souvent ceux-ci qui font qu’on se lance. Cependant, il n’est pas sans risque et c’est en prenant les bonnes décisions avant et pendant le projet que vous pourrez éviter ces risques. C’est également ainsi que vous pourrez en tirer une meilleure rentabilité et réussir votre investissement immobilier.