Quelles garanties pour une assurance prêt immobilier ?

Si l’adhésion à une assurance prêt immobilier n’est pas une obligation légale, elle s’avère toujours nécessaire pour souscrire à un emprunt immobilier.
En effet, les responsables des établissements de crédit refusent dans la grande majorité des cas les demandes de crédit si l’emprunteur ne souscrit pas à une assurance prêt immobilier.
Quelles sont les garanties proposées par l’assurance prêt immobilier ? Vous saurez tout dans cet article.

L’assurance prêt immobilier

L’assurance prêt immobilier protège l’emprunteur et ses ayant droits, si un accident met celui-ci dans l’incapacité de rembourser ses mensualités.

Lire également : Comment trouver rapidement un appartement à louer ?

Il s’agit donc d’une sécurité pour l’établissement bancaire, qui a ainsi la garantie que le crédit sera systématiquement remboursé.
Cette assurance permet également à l’emprunteur de souscrire sereinement à un emprunt immobilier, qui représente parfois des mensualités importantes.
Le site de la Maaf dresse une liste exhaustive des garanties accessibles dans le cadre de l’assurance prêt immobilier.

Si certaines garanties comme la garantie décès ou la PTIA sont systématiquement inclues dans l’assurance prêt immobilier, d’autres garanties optionnelles peuvent être intéressantes à étudier.

A lire également : Comment faire pour ne pas payer deux loyers ?

La garantie décès et la PTIA, systématiquement inclues

La garantie décès et la PTIA sont inclues dans toutes les assurances emprunteurs.

La garantie décès permet à l’emprunteur de mettre ses ayant-droits à l’abri d’un éventuel remboursement d’emprunt si l’emprunteur décède.
L’assurance prend en effet en charge le remboursement des mensualités suite au décès de l’emprunteur.
L’assurance rembourse le capital dû à la banque ; le bien immobilier reste en revanche la propriété des héritiers.
Les ayant-droits n’ont donc aucune obligation en termes de remboursement.

La PTIA (perte totale et irréversible d’autonomie) prend en charge le remboursement des mensualités en cas de perte d’emploi de l’assuré due à un accident de la vie, qui empêcherait l’assuré d’effectuer seul des actes ordinaires de la vie courante : se déplacer, se nourrir, se laver, s’habiller …
La PTIA doit être constatée avant soixante-cinq ans.

La garantie IPT et la garantie IPP, des garanties partielles

La garantie Invalidité Permanente et Totale possède de nombreuses caractéristiques communes avec la garantie PTIA. Comme cette dernière, elle permet d’assurer le remboursement des crédits en cas d’incapacité de l’assuré d’assurer une occupation rémunératrice.

Elle permet d’assurer le remboursement de l’emprunt si votre médecin constate un taux d’invalidité compris entre 33 et 66%.

La garantie IPP renforce l’IPT. En fonction du contrat, la partie remboursée par l’assuré représentera une partie plus ou moins importante de la somme remboursée par la compagnie d’assurance.

la garantie perte d’emploi

La garantie perte d’emploi est rarement proposée par les assurances prêt immobilier : elle est soumise à des règles très strictes.
Pour y avoir droit, l’assuré doit le plus souvent avoir validé sa période d’essai et être en CDI.
En général elle se limite au licenciement économique et ne couvre pas les assurés qui ont été licenciés pour faute.
L’assuré ne peut pas faire appel à la compagnie d’assurance avant un délai de quelques mois suivant la date de souscription de l’assurance. Ce ce que l’on appelle le délai de carence.
Par ailleurs, l’assuré devra également attendre quelques mois après la perte de son emploi pour que l’assurance commence à rembourser ses mensualités (délai de franchise).

Show Buttons
Hide Buttons