Travail en hauteur sur les chantiers : assurez votre sécurité !

Dans le secteur du BTP, il est courant de travailler en hauteur. Cependant, cela constitue un énorme risque puisque les ouvriers sont exposés à des accidents qui peuvent être fatals. Il est alors nécessaire de prendre des mesures efficaces afin d’assurer la sécurité des ouvriers sur les chantiers.

Faites installer des échafaudages par des professionnels

Les échafaudages sont des équipements incontournables lorsqu’il s’agit de travail en hauteur sur des chantiers. Ils sont utilisés pour garantir l’accès en toute sécurité aux façades, aux murs, aux toits… Leur installation requiert par contre le respect de certaines règles essentielles.

A lire aussi : Pourquoi opter pour les portes blindées ?

La réglementation impose aux personnes à la charge du montage et de la modification des échafaudages de suivre une certaine formation. Il est recommandé par exemple de faire appel à un professionnel qui en a fait son cœur de métier. Selon cet expert spécialisé dans le montage d’échafaudage à Marseille, cette option vous permet une meilleure mise en œuvre et la prévention de certains risques d’accident.

Ces entreprises apportent généralement leur expertise dans la location, le montage et la vente d’échafaudage. Ils proposent des échafaudages pour les bateaux, les façades de bâtiments, les monuments historiques ou pour l’industrie.

A découvrir également : Pourquoi réaliser un plan de construction ?

Optez pour des équipements de sécurité

Outre l’installation d’un échafaudage, il faut également bien s’équiper pour travailler en toute sécurité en hauteur. Parmi les équipements indispensables, on retrouve les EPI et les EPC.

Les équipements de protection individuelle

Pour assurer la sécurité des ouvriers, les équipements de protection individuelle (EPI) sont nécessaires. Il en existe un bon nombre :

  • les lunettes de protection,
  • le casque de protection qui doit répondre à certaines normes,
  • les chaussures de sécurité qui protègent contre les chocs, les produits chimiques, le feu, les agents agressifs,
  • les gants pour assurer la protection contre l’humidité, le froid, les objets pointus,
  • le système de liaison qui est composé d’un dispositif d’attache et d’une longe,
  • l’absorbeur d’énergie censé amortir les chutes de plus d’un mètre afin de réduire les dégâts,
  • l’antichute qui est un système se bloquant lorsque l’accélération de l’utilisateur est trop importante.

Ces équipements sont généralement fournis par l’employeur lui-même.

sécurité en hauteur chantier montage échafaudage

Le harnais

Le harnais de sécurité constitue la base du dispositif antichute. Il s’agit d’un EPI qui protège contre les risques de chutes lors de travaux en hauteurs sur les chantiers. Il se porte comme un vêtement, c’est-à-dire en le passant par le bas. Le harnais se règle facilement grâce à un système de sangles et de boucles afin de s’adapter à toutes les corpulences.

Les équipements de protection collective (EPC)

Les équipements de protection collective sont des dispositifs techniques. Ils servent à protéger toute personne se trouvant à proximité d’un danger. Ils ont alors pour mission de réduire le plus possible les risques qu’encourent les travailleurs. On distingue comme EPC : les garde-corps d’échafaudages, les capots de protection, les installations d’aspiration de substances dangereuses, etc.

Chantier : quelques conseils de sécurité

Pour réussir un travail en hauteur en toute sécurité, il est conseillé d’inspecter rigoureusement et régulièrement les EPI avant chaque utilisation. Les résultats de la vérification devront ensuite être enregistrés dans un registre spécialement alloué.

Il aussi est conseillé d’utiliser les échelles convenablement. Ces dernières sont les causes de nombreux accidents quand elles sont mal utilisées. Il est également nécessaire de prendre connaissance des normes de sécurité en se formant régulièrement. Une préparation et un entrainement régulier permettront aux travailleurs de mieux assimiler les connaissances.