Immobilier : comment estimer la valeur de son bien ancien ?

La vente d’un bien immobilier ancien est une excellente façon d’acquérir un patrimoine à investir. Avant d’entamer une procédure de vente, il est important de faire une estimation pour déterminer le juste prix de son bâtiment. Découvrez dans cet article les différentes possibilités d’estimation d’un bien immobilier ancien.

L’estimation pour une revente LMNP

L’estimation est la toute première étape de la vente d’un bien immobilier. Qu’il s’agisse d’un bien neuf ou ancien, elle permet de déterminer le juste prix ou tout du moins une fourchette de prix qui permettra au vendeur et à l’acquéreur de ne pas se sentir lésé.

A lire également : Meilleur taux immobilier : comment soigner son profil ?

Cela dit, l’estimation d’un bien ancien présente quelques particularités. Pour obtenir la bonne valeur immobilière, il est possible de faire une estimation pour une revente sous un statut de Loueur en Meublé non professionnel (LMNP) ou sous un format classique.

Le statut de LMNP : de quoi s’agit-il ?

Le statut de LMNP est un dispositif de défiscalisation immobilière qui concerne la location de logement meublé dont le montant global de revenu ne dépasse pas un certain seuil. Puisque les loyers perçus sont considérés comme des bénéfices industriels et commerciaux, ils sont susceptibles de bénéficier d’un allègement fiscal assez intéressant.

A lire en complément : Pourquoi faire appel à un expert-comptable immobilier ?

Comment estimer son bien immobilier ancien pour une revente LMNP ?

Comme pour toute revente, il est important de faire une estimation afin d’avoir le prix réel d’un bien immobilier. Idéalement, il est conseillé de faire appel à un cabinet spécialisé dans l’estimation pour une revente en LMNP pour bénéficier d’une expertise en la matière. Toutefois, il faut savoir que la valeur du bien dépendra :

  • de son emplacement ;
  • du niveau du loyer ;
  • de l’état du bien ;
  • de la fiscalité locale ;
  • des baux en cours ;
  • de l’état du marché.

La valeur du bien immobilier peut varier en fonction de la réputation du gestionnaire. Les investisseurs peuvent décider d’augmenter ou de réduire la valeur du bien selon que le gestionnaire (si le bien immobilier en dispose) soit fiable ou non.

Pourquoi faire une estimation pour une revente LMNP ?

Le principal avantage d’une estimation pour une revente en LMNP est qu’elle propose de bien meilleures offres que les estimations classiques. En effet, en raison des avantages fiscaux de ce statut, les investisseurs proposent des montants assez intéressants. Cela engendre d’ailleurs des fluctuations assez importantes sur le marché.

De même, cette estimation permet de faire une revente dans un cadre juridique maitrisé. Il faut dire que le statut LMNP assure une transition beaucoup plus transparente que les transactions immobilières classiques. Cela dit, comme vous l’aurez remarqué, cette estimation n’est possible que si le bien répond au statut LMNP.

estimation revente lmnp

L’estimation pour une revente classique

Si vous ne désirez pas faire une estimation selon le statut précédemment évoqué ou que le bien ne répond pas à ces critères, il est possible de recourir à une estimation classique. Elle consiste à prendre en compte :

  • l’état du marché immobilier ;
  • l’état du bien immobilier ;
  • la situation économique de la zone pour déterminer la valeur des biens.

L’état du bien immobilier permet de déterminer les points forts et les défauts du bien à vendre afin d’en tenir compte dans l’estimation. La situation économique de la zone permet de déterminer l’attractivité du bien. L’état du marché quant à lui permet de connaitre le prix moyen des transactions similaires dans la région. Toutefois, afin de ne pas faire une mauvaise estimation, il est fortement conseillé de faire appel à une agence immobilière ou à un notaire.