Comment améliorer sa rentabilité locative en 2023 ?

Comment améliorer sa rentabilité locative en 2023

Il est certain que l’année 2022 a été tumultueuse pour le secteur de l’immobilier, tant commercial que résidentiel. Le secteur de la location et de la gestion de biens immobiliers a toutefois été épargné, car il a prospéré alors que les secteurs résidentiel et commercial se sont refroidis dans un contexte d’inflation.

Dans cet article, il est question de donner les informations et les astuces nécessaires pour vous permettre d’améliorer sa rentabilité locative en 2023.

A voir aussi : Les différentes étapes pour l'élaboration de votre stratégie patrimoniale

C’est quoi la rentabilité locative et comment la calculer ?

Il faut noter que la rentabilité locative est en fait la somme des revenus engendrés par une acquisition immobilière que l’on restitue au prix d’achat du bien. Pour calculer cela, la formule est assez simple : (loyer mensuel x12/ prix d’acquisition) x 100. Après avoir effectué ce calcul, vous obtenez la rentabilité brute.

Par ailleurs, il faut noter que ce calcul est incomplet parque qu’il ne tient pas compte des charges que cela génère en tant que propriétaire d’un bien immobilier locatif. Cela veut simplement dire que s’il faut obtenir une rentabilité nette, l’on va tenir compte de certains autres paramètres. Il s’agit notamment des :

A découvrir également : Les clés de l'immobilier de Colmar

  • Impôts : ici le montant annuel des impôts se calcule en fonction du choix du régime fiscal et des revenus. Sans oublier les 17.2% des prélèvements sociaux dus aux recettes locatives;
  • Les charges : il s’agit des charges non récupérables;
  • Le prix d’achat ;
  • Les frais de notaireset d’autres frais variés ;
  • La taxe foncièreen fonction des caractéristiques du logement ;
  • Le loyer annuel.

Comment améliorer sa rentabilité locative en 2023

Après avoir pris en compte tous ces détails, la rentabilité nette sera donc : = Loyer annuel – Charges – Intérêts – Taxe foncière – Impôts / Prix achat + Notaire + Frais x 100.

Opter pour la location meublée

Pour une bonne rentabilité locative, la location meublée est à privilégier. C’est une option qui comporte de nombreux avantages. En effet, cela permet d’investir dans un mobilier moderne et c’est un plus chez les futurs locataires.  Pas besoin d’avoir des vacances locatives car votre bien est loué durant toute l’année. Seulement, il faut noter que la location meublée permet de louer plus cher qu’une location vide, environ 20% de plus.

Lorsque vous choisissez la location meublée, vous bénéficiez des réductions fiscales et de choisir le régime LMP. Pour profiter d’un statut LMP, il faut que les revenus de la location soient dans la catégorie des BIC (Bénéfices industriels et commerciaux).

Soyez libre financièrement

Les investisseurs immobiliers ont souvent recours à l’endettement dans le cadre de leur stratégie globale. Avant d’acheter un immeuble de placement, remboursez vos dettes.

Les dettes telles que les cartes de crédit, les prêts scolaires, les prêts hypothécaires, les prêts automobiles, les prêts personnels et les frais médicaux en retard doivent être pris en compte. Avant d’envisager sérieusement l’achat d’un immeuble locatif, vous devez rembourser toutes les dettes dont le taux d’intérêt est élevé. Avoir des dettes est un problème qui peut rendre plus difficile pour vous de disposer de l’argent nécessaire pour couvrir les coûts de location inattendus.