Propriétaire non-occupant : quelle couverture de l’assurance en cas de sinistre ?

Être un propriétaire non occupant d’un logement n’empêche pas la souscription d’une assurance pour votre bien immobilier. Bien au contraire, il existe des dispositions mises en place susceptibles de vous être favorable en cas de sinistre. Que votre logement soit loué ou non occupé, il s’avère judicieux d’adopter des mesures préventives. Pour ce faire, il faut souscrire une assurance PNO.

Pourquoi souscrire une assurance propriétaire non-occupant ?

Également appelée « assurance propriétaire bailleur », l’assurance propriétaire non-occupant concerne les propriétaires particuliers. L’assurance PNO concerne en effet les propriétaires ayant leur logement vacant, en location ou en copropriété. Elle permet de couvrir les dommages ou incidents occasionnés à votre propriété et/ou ayant des impacts sur le voisinage. Cette couverture, c’est ce que propose Assuralur.fr à travers une diversité de contrats de type assurance habitation non occupant. Cette souscription est adéquate pour vous, que vous ayez une maison, un studio ou un appartement. Vous pouvez également bénéficier d’un devis en ligne afin d’évaluer le coût de votre demande.

A lire aussi : Qui doit payer l'assurance habitation dans une succession en cours ?

Le principe de fonctionnement de l’assurance PNO est similaire à celui de l’assurance multirisque habitation. Ce type de contrat remplit les mêmes fonctions qu’une assurance location meublée. En général, l’assurance PNO n’est pas obligatoire pour les propriétaires non occupants. Cependant, dans le cas d’un régime légal de copropriété, vous êtes dans l’obligation d’y souscrire. Vous avez ainsi la garantie de bénéficier d’une assistance face à de potentiels risques pour le bien immobilier.

assurance PNO

A voir aussi : Comment souscrire une assurance annulation location vacances ?

Quelles sont les garanties d’une assurance habitation non occupant ?

L’assurance PNO vous offre une large couverture en matière de dommages et risques sur votre logement. À ce titre, vous bénéficiez d’une garantie pour :

  • les risques de type locatifs comme les incendies, les fuites d’eau ou de gaz, explosions,
  • la protection de vos meubles dans le cas d’une location meublée d’où son autre appellation d’assurance habitation location meublée,
  • la sécurité de vos locataires, voisins ou tout autre tiers (responsabilité civile) face à une désinvolture,
  • un dédommagement en cas de loyers non payés ou d’un engagement en procédure judiciaire par un locataire,
  • des cas de vol ou de violation de propriété.

Que retenir au sujet de la loi Alur ?

La Loi Alur est un texte juridique écrit dans l’optique de rendre facilement accessibles différents types de logements. Elle a également pour objectif de repenser le secteur de l’urbanisme et d’encadrer le foncier. Ce texte régit les mesures visant à encadrer les procédures de location.

De plus, la loi Alur apporte de nombreux changements en ce qui concerne les assurances. Dans le cas d’une assurance propriétaire non-occupant, les copropriétaires ont l’obligation de souscrire un contrat, qui engage la responsabilité civile du propriétaire face à des sinistres occasionnés sur des tiers. L’instauration de ces nouvelles modalités est utile au suivi des dommages causés aux occupants de votre logement. En tant que copropriétaire bailleur, la loi Alur pour assurance PNO garantit ainsi la protection de votre bien immobilier.

L’assurance PNO s’adresse aux propriétaires bailleurs détenant des biens immobiliers en location ou non occupés. Elle vous offre des garanties couvrant diverses catégories de sinistres. Ceux-ci sont liés non seulement au logement, mais également aux potentiels locataires ou aux voisins. L’avènement de la loi Alur rend obligatoire la souscription d’une assurance habitation non occupant dans le cas d’une copropriété.

Vous pouvez lire également : comment créer une société de gestion immobilière ?

Show Buttons
Hide Buttons